Nous suivre Industrie Techno

Les retrouvailles de Sharp et Sony autour des grands écrans LCD

Industrie et  Technologies

Sujets relatifs :

, ,
Les deux géants japonais de l'électronique se sont entendus pour la création d'une société commune dans les écrans à cristaux liquides pour la télévision.


Sharp amplifie son offensive dans les écrans LCD pour la télévision. Après avoir rallié Pioneer puis Toshiba, il vient d'obtenir l'appui d'un nouveau partenaire et pas des moindres : Sony, numéro un mondial de la télévision LCD au quatrième trimestre 2007 selon DisplaySearch.

Les deux géants japonais de l'électronique ont convenu de créer une société commune dans les grands écrans LCD de télévision (plus de 40 pouces de diagonale). Le nom de cette société n'a pas encore été fixé. Elle sera contrôlée pour deux tiers par Sharp et pour un tiers par Sony. Elle prendra en charge l'usine dite de dixième génération en cours de construction depuis octobre 2007 à Sakai, au Japon.

Cette usine de 3,5 milliards de dollars sera à son ouverture en mars 2010 la plus grande et la plus avancée au monde. Elle sera dédiée tout particulièrement aux écrans LCD dans les classes de 50 et 60 pouces, des tailles dominées aujourd'hui par les écrans plasma. La production sera partagée à raison de deux tiers pour Sharp et un tiers pour Sony.



Cette nouvelle alliance s'inscrit un vaste mouvement de réorganisation de l'industrie des écrans plats au Japon. Elle intervient après la prise de contrôle par Panasonic de IPS Alpha, l'autre fabricant d'écrans LCD de télévision au pays du soleil levant, contrôlé auparavant par Hitachi. Fidèle à sa stratégie d'intégration verticale, Panasonic veut ainsi maîtriser la fabrication des écrans de ses téléviseurs LCD, comme il le fait déjà pour les écrans plasma. D'ailleurs il vient de décider la construction d'une usine dite de huitième génération d'écrans LCD de 2,5 milliards de dollars.

Sony, qui ne maîtrise pas les écrans LCD de ses téléviseurs, se fournit aujourd'hui auprès de S-LCD, une société commune mise sur pieds en 2004 avec Samsung en Corée du Sud. Cette société dispose de deux usines, l'une de septième génération, l'autre de huitième génération, dont la production est partagée à égalité par les deux partenaires. Avant de s'allier avec le géant coréen, Sony a tenté de convaincre Sharp d'une alliance dans les écrans LCD de télévision. Mais Sharp a décliné l'offre, préférant réserver ses écrans LCD essentiellement à ses propres téléviseurs.

La donne a aujourd'hui changé. Face à la montée de la concurrence coréenne et à l'inflation des investissements industriels, Sharp a décidé de s'ouvrir sur l'extérieur en vendant ses écrans LCD à des grandes marques de télévision. Les alliances nouées avec Pioneer, Toshiba et Sony s'inscrivent dans ce changement de stratégie. Les ventes à l'extérieur devraient représenter en 2010 la moitié de sa production, contre à peine 20 % aujourd'hui. Sharp espère ainsi réduire les coûts.

Ridha Loukil


Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Comment la technologie GaN révolutionne la conversion de puissance

Avis d'expert

Comment la technologie GaN révolutionne la conversion de puissance

Avec l’accroissement de la consommation d’électricité, lié notamment au numérique, la performance des[…]

Un transistor organique haute performance pour l’électronique imprimée

Fil d'Intelligence Technologique

Un transistor organique haute performance pour l’électronique imprimée

La réalité virtuelle immersive, un outil industriel qui se démocratise grâce au jeu vidéo Fortnite

La réalité virtuelle immersive, un outil industriel qui se démocratise grâce au jeu vidéo Fortnite

Un algorithme pour estimer les capacités d’une batterie lithium-ion en temps réel

Fil d'Intelligence Technologique

Un algorithme pour estimer les capacités d’une batterie lithium-ion en temps réel

Plus d'articles