Nous suivre Industrie Techno

Les puces FPGA retrouvent la mémoire

J.-C. G.

Sujets relatifs :

, ,
LES RÉSEAUX LOGIQUES programmables d'Actel sont les premiers du marché à intégrer de la mémoire flash.

Les FPGA (Field Programmable Gate Array) ont le vent en poupe. Notamment les circuits les plus économiques, très demandés pour les applications automobiles notamment.

Fort de ce constat, Actel lance deux familles de réseaux, les ProAsic3 (30 000 à 1 million de portes) et ProAsic3E (600 000 à 3 millions de portes), présentés comme étant les moins coûteux du marché : 1,5 dollar pour 30 000 portes (à partir de 250 000 pièces).

Un coût attractif n'excluant pas nécessairement l'innovation, ces circuits sont en outre les premiers FPGA du marché à intégrer de la mémoire « flash » (procédé à 7 couches), c'est-à-dire de la mémoire non volatile reprogrammable. 1024 bits (128 x 8 pages) que l'utilisateur peut exploiter à sa guise : stockage d'une configuration évolutive, calibrage du système... Les ProAsic3/E peuvent aussi recevoir jusqu'à 504 Kbit de Sram double port et 616 entrées/sorties.

Un coût global en baisse

Avantages supplémentaires pour le designer : ils réduisent le coût global de l'application grâce à l'élimination de plusieurs composants sur la carte. Aucune Prom de démarrage n'est requise, par exemple, ni microcontrôleur externe pour la programmation du circuit. Ils fonctionnent dès la mise sous tension, leur fréquence de fonctionnement pouvant aller jusqu'à 350 MHz.

Côté protection de la propriété intellectuelle (IP), des mécanismes de sécurité empêchent en principe tout accès à l'information. Pour simplifier le travail du bureau d'études, Actel annonce par ailleurs la disponibilité de 90 coeurs IP (contrôleurs, modulateurs...) synthétisables et entièrement vérifiés.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0865

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2005 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

INFORMATIQUE INDUSTRIELLE

Focus

INFORMATIQUE INDUSTRIELLE

L'usinage de prothèses dentaires se programmeSescoi a dévoilé, au salon Industrie 2009 de Lyon, une version de son logiciel de programmation d'usinage[…]

01/04/2009 | AlertesInnovations
Mousses métalliques : l'acier pourrait remplacer l'aluminium

Mousses métalliques : l'acier pourrait remplacer l'aluminium

MATÉRIAU

Focus

MATÉRIAU

TÉLÉCOMS

Focus

TÉLÉCOMS

Plus d'articles