Nous suivre Industrie Techno

Les promesses de la batterie Graphène/Lithium

Clément Cygler
Les promesses de la batterie Graphène/Lithium

Une batterie combinant graphène et lithium.

© DR

La recherche de nouvelles technologies de stockage d’énergie prend de plus en plus d’importance dans le domaine de la R&D. Petit zoom sur une technologie récente qui associe le graphène au lithium.

Meilleure densité, plus grande puissance et plus longue vie. Telles sont les promesses faites par la nouvelle batterie combinant graphène et lithium.

Les chercheurs de l’Institut coréen de science et technologie (KAIST) ont mis au point une électrode hybride à base de graphène qui permet de réaliser une batterie flexible et rechargeable de Lithium.

Présentant de meilleures performances que celles réalisées en Lithium Ion, cette batterie a la particularité d’être pliable et déformable ce qui permet d’absorber une partie des chocs éventuels. Cette batterie prometteuse devrait être prochainement associée aux écrans Oled flexibles, mais pourrait également trouver des applications dans les cellules solaires et les processus de catalyses.

En outre, l’équipe de l’institut coréen travaille encore à l’amélioration de cette batterie en utilisant des électrolytes à l’état solide ou à l’état de polymère. 

Clément Cygler

Pour en savoir plus, voire beaucoup plus : http://energylab.kaist.ac.kr

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Comment Starklab adapte sa technologie de récupération de chaleur fatale à la lutte contre le covid-19

Comment Starklab adapte sa technologie de récupération de chaleur fatale à la lutte contre le covid-19

La société Starklab, spécialiste des échangeurs thermiques, a été retenue le 27 mai par l'Agence[…]

Pour bien commencer la semaine, la course effrénée vers un vaccin contre le Covid-19

Pour bien commencer la semaine, la course effrénée vers un vaccin contre le Covid-19

Avec son éolienne offshore de 14 MW, Siemens Gamesa veut détrôner l’Haliade-X de General Electric

Avec son éolienne offshore de 14 MW, Siemens Gamesa veut détrôner l’Haliade-X de General Electric

Dissocier un mélange d'hydrogène et de gaz naturel : GRTgaz va tester la séparation membranaire en Allemagne

Dissocier un mélange d'hydrogène et de gaz naturel : GRTgaz va tester la séparation membranaire en Allemagne

Plus d'articles