Nous suivre Industrie Techno

Les profanes mènent l'enquête

RIDHA LOUKIL rloukil@industrie-technologies.com

Les non-spécialistes bousculent notre perception des questions de santé environnementale. Avec un travail d'investigation digne d'une enquête policière et une étonnante capacité scientifique, ils donnent de la crédibilité aux idées qu'ils défendent. Au lieu de les ignorer, les autorités sanitaires et les chercheurs feraient mieux de les écouter.

Vous êtes opposé à l'installation d'une antenne-relais de téléphonie mobile près de chez vous car vous en craignez des effets néfastes sur votre santé. Vous réagissez en mobilisant des riverains au sein d'une association. Sans être spécialiste des ondes radio, vous vous lancez dans une véritable enquête pour réunir le maximum d'arguments scientifiques qui accréditent votre crainte. Vous obtenez ainsi gain de cause.

Ce genre de mobilisations se développe en France sur les antennes-relais de téléphonie mobile, les bornes Wi-Fi, les lignes électriques à haute tension ou la pollution. Mais c'est aux États-Unis qu'elles trouve leurs origines. C'est pourquoi trois chercheurs du Centre de sociologie et de l'innovation de Mines ParisTech, ont choisi de dresser un recueil des travaux de sociologues anglo-saxons sur le sujet.

« Ce mouvement d'épidémiologie populaire a démarré outre-Atlantique à la fin des années 70 et s'est amplifié dans les années 80. Il traduit un changement profond. On est passé d'une situation où il fallait défendre l'environnement à une situation où il faut se protéger d'un environnement devenu dangereux », rapporte Yannick Barthe, l'un des auteurs.

L'intérêt de l'ouvrage est de comprendre comment de simples profanes parviennent à donner de la crédibilité à leurs positions et obtenir gain de cause. Les autorités officielles sanitaires et la plupart des scientifiques ne les prennent pas au sérieux. « À tort, regrette Yannick Barthe. Car ces gens ne se contentent pas de contester, de s'opposer ou d'accuser. Ils font aussi preuve d'un sérieux travail d'investigation digne d'une enquête policière. Et ils n'hésitent pas à s'appuyer sur des faits scientifiques pour accréditer leurs thèses. »

La controverse de leucémie infantile, survenue à la fin des années 70 dans le comté de Woburn, aux États-Unis, en est un bel exemple. Des habitants soupçonnaient l'eau de ville d'avoir été contaminée par des rejets polluants et d'être ainsi la cause d'un taux anormalement élevé de leucémie infantile. Ils vont faire du porte à porte pour identifier d'autres victimes dans le comté, se regrouper au sein d'une association et faire appel à des scientifiques. Au final, leur soupçon est reconnu comme une réalité.

L'introduction de 50 pages de l'ouvrage vise à rendre compte de la dynamique des controverses en santé environnementale. Les mobilisations sont de deux types. « Dans un cas, explique Yannick Barthe, on exprime une suspicion à l'égard d'une technologie, les antennes des téléphones mobiles par exemple, et on cherche, comme dans une enquête policière, à confondre le suspect. Dans l'autre, on s'interroge sur la cause d'un taux élevé de cancer par exemple, et on cherche alors à confondre le coupable. »

Sur le plan académique, l'ouvrage se présente à la fois comme un bilan et une ouverture sur des travaux de R&D sur le sujet.

 

« ON EST PASSÉ D'UNE SITUATION OÙ IL FALLAIT DÉFENDRE L'ENVIRONNEMENT À UNE SITUATION OÙ IL FAUT SE PROTÉGER D'UN ENVIRONNEMENT DEVENU DANGEREUX. »

Yannick Barthe

 

LE LIVRESUR LA PISTE ENVIRONNEMENTALE

Menaces sanitaires et mobilisations profanes - Éditions : Les Presses Mines ParisTech - 310 pages, 19 euros

ET AUSSILES POLITIQUES DU RISQUE

La notion de risque occupe désormais une place centrale dans les politiques publiques, le management des entreprises et les controverses autour des nouvelles technologies. OGM, téléphonie mobile, déchets nucléaires, boues d'épuration urbaines... Les activités susceptibles d'avoir des impacts sur la santé et l'environnement sont nombreuses. L'auteur, Olivier Borraz, explique comment elles se transforment en risque et comment elles sont gérées par les pouvoirs publics, les entreprises, les associations et les collectivités locales.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0927

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2010 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Éco-conception : Comment le numérique peut-il devenir durable ?

Dossiers

Éco-conception : Comment le numérique peut-il devenir durable ?

Après avoir optimisé la consommation énergétique des équipements électriques et électroniques du[…]

Éco-conception : Trois pistes pour verdir les emballages

Éco-conception : Trois pistes pour verdir les emballages

Éco-conception : À Wattrelos, Decathlon peaufine son modèle vertueux

Dossiers

Éco-conception : À Wattrelos, Decathlon peaufine son modèle vertueux

[Exclusif] « La Fédération hospitalière de France planche sur un respirateur rapidement industrialisable », annonce Enguerrand Habran, son directeur de l'innovation

[Exclusif] « La Fédération hospitalière de France planche sur un respirateur rapidement industrialisable », annonce Enguerrand Habran, son directeur de l'innovation

Plus d'articles