Nous suivre Industrie Techno

Les processeurs numériques de signal se mettent au régime

R. L.

Plus de compromis entre puissance et consommation. Les DSP deviennent 2 à 3 fois plus sobres tout en gagnant en performances.

Jusqu'ici, les processeurs numériques de signal (DSP en anglais pour Digital signal processor), utilisés dans des applications embarquées ont privilégié la course à la puissance. À l'instar des microprocesseurs au coeur des ordinateurs, ils se mettent à leur tour au régime. Texas Instruments se prépare à lancer une quinzaine de composants moins énergivores. Selon le modèle, la consommation de courant est réduite par 2 ou 3, et cela sans sacrifier la précision. L'époque où le concepteur de système électronique devait faire un compromis entre consommation et performance est donc révolue.

Trois catégories d'applications visées

« Hier, les clients venaient nous voir dans une optique de performance. Depuis près d'un an, la première contrainte qu'ils posent concerne la consommation d'énergie », constate Gene Frantz, expert en DSP chez Texas Instruments.

En optimisant les architectures de traitement, en poussant plus loin l'intégration et en mettant en oeuvre des mécanismes perfectionnés de gestion d'énergie, l'américain parvient à baisser la consommation tout en boostant les performances. De quoi améliorer la portabilité des applications ou allonger l'autonomie des batteries.

Ces DSP ciblent trois grandes catégories d'applications : les appareils alimentés par une source de faible puissance, ceux fonctionnant sur batterie pendant une journée de travail et ceux que les clients veulent utiliser deux semaines sans recharger la batterie. Le lancement s'étalera sur douze mois.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0903

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2008 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[FIC 2021] Airbus Cybersecurity et Alstom déploient une offre commune pour la cybersécurité des trains

[FIC 2021] Airbus Cybersecurity et Alstom déploient une offre commune pour la cybersécurité des trains

Airbus Cybersecurity a profité de sa présence au Forum international de la cybersécurité (FIC), qui se déroule[…]

Avec Cybersecurity for industry, le FIC veut devenir le rendez-vous de la cybersécurité industrielle en Europe

Avec Cybersecurity for industry, le FIC veut devenir le rendez-vous de la cybersécurité industrielle en Europe

Lancement du fonds Cyber Impact pour accélérer les start-up européennes de la cybersécurité

Lancement du fonds Cyber Impact pour accélérer les start-up européennes de la cybersécurité

Avec CIARA, Radiflow offre aux industriels un moyen non-invasif de tester la robustesse de leurs systèmes face aux cyberattaques

Avec CIARA, Radiflow offre aux industriels un moyen non-invasif de tester la robustesse de leurs systèmes face aux cyberattaques

Plus d'articles