Nous suivre Industrie Techno

Les probiotiques veillent sur votre santé

Industrie et  Technologies

Sujets relatifs :

, ,
Au cours d'un colloque organisé par Gate2Tech à Nantes la semaine dernière, les derniers développements sur ces "bonnes" bactéries ont été dévoilés.


Les probiotiques sont définis comme des suppléments alimentaires constitués de bactéries qui contribuent notamment à l'équilibre de la flore intestinale et au maintien général de la santé. Au cours des deux journées organisées par Gate2Tech (www.gate2tech.com) à Nantes (44), les meilleurs spécialistes internationaux du domaine ont fait part de leurs développements. Outre l'organisation de manifestations pour les industries pharmaceutiques, cosmétiques et agroalimentaires, Gate2Tech propose des conseils technologiques, dans le domaine de la micro-encapsulation, et facilite les transferts de technologies.

Chercheur au département santé et sécurité de Nizo Food Research (Pays-Bas) (www.nizo.nl), Michel Kleerebezem présentait les travaux de son équipe en génomique dans le but d'élucider au niveau moléculaire les mécanismes probiotiques. Ses travaux portent notamment sur les propriétés probiotiques de Lactobacillus plantarum et l'étude de la réponse chez l'humain. Ces analyses utilisent notamment le format biopuce GeneChip d'Affymetrix.

Paul Ross, du Dairy Products Research Center de l'Université de Cork (Irlande) (www.teagasc.ie), travaille sur la production de métabolites bioactifs par les probiotiques pour de nouveaux aliments fonctionnels. Les probiotiques produisent de nombreux composés bioactifs incluant les peptides et les acides gras. Des composés qui intéressent par leurs propriétés thérapeutiques (anti-hypertension, anti-infection, anti-cancéreuses...). Le chercheur présentait notamment l'intérêt de l'acide gras trans-9, trans-11 CLA (produit par des bifidobactéries intestinales) : cet acide gras présente des propriétés anti-prolifératives contre le cancer du colon.

Directeur de recherche à l'Inra à Jouy-en-Josas (www.jouy.inra.fr), Philippe Langella présentait ses travaux sur l'utilisation de bactéries probiotiques recombinantes pour prévenir les maladies humaines. Ses travaux portent notamment sur un composé (l'interleukine 12) produit par Lactobacillus lactis comme futur vaccin pour prévenir et traiter les infections au papillomavirus humain responsable du cancer de l'utérus.

Au centre de recherche de Nestlé (www.nestle.com), Jalil Benyacoub s'intéresse aux probiotiques pour la protection de la peau. Ses recherches portent en particulier sur les effets de Lactobacillus johnsonii NCC533 (La1). Selon des études pré-cliniques, on observe ainsi un renforcement de l'hémostase (l'ensemble des phénomènes physiologiques qui concourent à la prévention et à l'arrêt des saignements) et une prévention les dommages liés aux UV. Ces travaux suggèrent une supplémentation en La1 des produits laitiers pour protéger sa peau.

Christel Rousseau de l'Inserm à Lille (www.lille.inserm.fr) intervenait sur l'intérêt des probiotiques comme nouveau traitement contre les douleurs intestinales. Cet effet est observé avec Lactobacillus acidophilus dont certaines souches induisent l'expression de récepteurs opioïdes et canabinoïdes sur les cellules épithéliales. Ce qui entraîne un effet analgésique auquel s'intéresse le groupe agroalimentaire Danisco, partenaire de l'Inserm sur ce thème.

Enfin, le colloque faisait aussi le point sur l'industrialisation des probiotiques et l'intérêt des technologies d'encapsulation, avec des interventions de VTT Biotechnology (Finlande), Probi (Suède), et Micap (Allemagne). Ce qui montre bien l'intérêt de la communauté scientifique internationale sur le sujet.

Michel Le Toullec

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Quantum Surgical : le prêt de 15 millions d’euros de la BEI qui va accélérer le lancement de son robot médical

Quantum Surgical : le prêt de 15 millions d’euros de la BEI qui va accélérer le lancement de son robot médical

La start-up de Montpellier, spécialisée dans les medtech, va bénéficier d’un financement de 15 millions[…]

Comment Owkin entraîne des modèles d'IA sans transférer les données avec le federated learning

Comment Owkin entraîne des modèles d'IA sans transférer les données avec le federated learning

Le plus puissant IRM du monde livre ses premières images au centre NeuroSpin du CEA, à Saclay

Le plus puissant IRM du monde livre ses premières images au centre NeuroSpin du CEA, à Saclay

BeFC produit des piles en papier

BeFC produit des piles en papier

Plus d'articles