Nous suivre Industrie Techno

Les pompiers se mettent au courant

Jean-François Preveraud
Les pompiers se mettent au courant

Engagé pour 8 mois d'évaluation

© Fabien Doutreleau

Les Pompiers de Paris vont tester un petit véhicule électrique Twizy de Renault pendant 8 mois. Véhicule de liaison et d’intervention léger, ce type de véhicule pourrait à terme, si l’évaluation est positive, intégrer le célèbre corps. Une belle vitrine pour le véhicule électrique.

La Brigade des Sapeurs Pompiers de Paris (BSPP) vient de recevoir un prototype de véhicule électrique Twizy de Renault, adapté à ses besoins.

Fruit d’une étroite collaboration entre Renault, Renault Tech (filiale de Renault dédiée aux adaptations) et la BSPP, ce prototype a été conçu pour intervenir rapidement, en attendant l’arrivée de moyens de secours plus conséquents. A l'arrière, le siège a été remplacé par un coffre, permettant d'y loger tout le matériel de secours à victimes : 2 extincteurs ; 2 bouteilles à oxygène ; une tenue de feu avec un casque et une trousse de secours.

Ce véhicule sera testé dès le mois de novembre et pour une durée de 8 mois, comme véhicule de liaison dans différentes casernes de Paris et de la petite couronne, mais aussi lors de la mise en place de dispositifs prévisionnels de sécurité (Saint Sylvestre, 14 juillet, grandes manifestations…).

A terme, la BSPP étudie la possibilité de se doter de véhicules électriques légers, dans un souci d’efficacité et de protection de l’environnement.

Jean-François Prevéraud

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Moteurs électriques pour l'auto : le casse-tête des terres rares

Dossiers

Moteurs électriques pour l'auto : le casse-tête des terres rares

La technologie phare du moteur électrique, le synchrone à aimants permanents, nécessite de grandes quantités[…]

15/04/2021 | Electrotechnique
Moteurs électriques pour l'auto : Magnax mise sur le flux axial

Dossiers

Moteurs électriques pour l'auto : Magnax mise sur le flux axial

« La ligne pilote d'ACC à Nersac produira les premières batteries lithium-ion en novembre-décembre », avance Olivier Dörr, directeur industriel d’ACC

« La ligne pilote d'ACC à Nersac produira les premières batteries lithium-ion en novembre-décembre », avance Olivier Dörr, directeur industriel d’ACC

Moteurs électriques : Pourquoi le synchrone à aimants permanents domine l'automobile

Dossiers

Moteurs électriques : Pourquoi le synchrone à aimants permanents domine l'automobile

Plus d'articles