Nous suivre Industrie Techno

Les polysaccharides ont leur réseau d'excellence

Industrie et  Technologies
Le réseau européen d'excellence sur les polysaccharides, Epnoe, vient de tenir la première réunion de son Business & Industry Club à l'Ecole des Mines de Paris.


Créé en février 2005, le réseau européen d'excellence sur les polysaccharides, Epnoe, vient de réunir à l'Ecole des Mines de Paris ses équipes de recherche et une soixantaine d'industriels européens. Ce réseau a pour mission de favoriser le développement de la recherche, de l'enseignement et des partenariats avec l'industrie dans le domaine des polysaccharides.

Epnoe dispose d'un budget de 5 millions d'euros sur 4 ans dans le cadre du 6e PCRD sur le thème "Nanotechnologies et nanosciences, matériaux multi-fonctionnels, procédés de production". Ce réseau réunit les 16 meilleurs centres de R&D européens répartis à travers 9 pays. Il est coordonné par l'association Armines.

Au cours de la première réunion du Business & Industry Club d'Epnoe, le 08 février, Karin Stana-Kleinschek, vice-présidente d'Epnoe, a rappelé les principaux axes de R&D sur les polysaccharides. Les sujets majeurs portent sur la composition et la structure de bio-assemblages, l'extraction de composés polymériques, la modification enzymatique ou chimique, la caractérisation et la modification de surfaces...

Par exemple, le projet Surfuncell est consacré à la fonctionnalisation de surface de matrices cellulosiques par des nanoparticules. Ce projet est mené par l'Université de Graz (Autriche) avec, comme partenaire industriel français, NanoMePS, société toulousaine qui synthétise nanomatériaux par chimie organométallique.

Venu de l'Institut de technologie et de biologie du bois (Hambourg, Allemagne), Jürgen Puls précisait quelques travaux sur la caractérisation des pulpes menés au sein de l'Epnoe. « Au Fraunhofer IAP (Institute for applied polymers), des chercheurs étudient la structure supramoléculaire des pulpes, tandis qu'en Finlande, une équipe de l'Académie d'Abo s'intéresse à leur composition en polysaccharides ».

Thomas Heinze, de l'Université d'Iéna (Allemagne) rappelait quelques caractéristiques de la chimie des polysaccharides. « Ces molécules présentent des entités réactives, principalement les groupes OH-, et leur modification chimique donne accès à des polymères fonctionnels présentant des propriétés nouvelles ».

Enfin, parmi les autres intervenants, John Mitchell, de l'Université de Nottingham (Grande-Bretagne) précisait l'intérêt des polysaccharides dans l'industrie agroalimentaire et Danuta Ciechanska, de l'Université de Lodz (Pologne) rappelait leur potentiel dans le domaine biomédical.

Michel Le Toullec

Pour en savoir plus : http://www.epnoe.eu

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Recyclage des batteries : ruée vers l’hydrométallurgie

Recyclage des batteries : ruée vers l’hydrométallurgie

L’évolution de la réglementation européenne sur le recyclage des batteries lithium-ion, prévue pour 2022, pousse les[…]

Plastiques : Carbios inaugure son démonstrateur industriel de recyclage enzymatique

Plastiques : Carbios inaugure son démonstrateur industriel de recyclage enzymatique

Electrode en silicium pur et électrolyte solide : une nouvelle architecture de batterie Li-ion

Fil d'Intelligence Technologique

Electrode en silicium pur et électrolyte solide : une nouvelle architecture de batterie Li-ion

La start-up Fairmat lève 8,6 millions d’euros pour recycler les composites à fibres de carbone avec des robots

La start-up Fairmat lève 8,6 millions d’euros pour recycler les composites à fibres de carbone avec des robots

Plus d'articles