Nous suivre Industrie Techno

Les polymères reconnaissent l'empreinte de protéines

M. L. T.

Sujets relatifs :

, ,
MIP TECHNOLOGIES DÉVELOPPE ses polymères dans le domaine de la pharmacie avec une entreprise du groupe Novo Nordisk.

L'impression moléculaire est une technique étonnante, qui consiste à créer dans un polymère de synthèse l'image complémentaire d'une molécule cible. Le polymère à empreinte moléculaire (MIP, en anglais) devient alors un outil capable de détecter très spécifiquement la molécule cible en question dans un milieu complexe, comme le plasma sanguin ou d'autres fluides biologiques.

L'un des spécialistes mondiaux de ce domaine, la société suédoise MIP Technologies, vient de signer un accord avec la société de chimie fine FeF Chemicals (du groupe Novo Nordisk) portant sur l'utilisation de cette technologie.

Processus d'extraction et de purification

FeF Chemicals compte intégrer cette technique dans des processus d'extraction et de purification de protéines à grande échelle, à des fins de développement pharmaceutique. La technologie serait en particulier appliquée au domaine des traitements du diabète.

Pour les opérations d'extraction et de purification, MIP Technologies met en avant les propriétés de reconnaissance spécifique de ses polymères à empreinte moléculaire. Ces polymères présentent alors une très forte affinité pour leur molécule cible, tout comme un anticorps reconnaît spécifiquement un antigène.

Mais les polymères à empreinte moléculaire présentent des avantages par rapport aux anticorps : en particulier, une plus grande stabilité aux variations de température ou de pH ainsi qu'à la présence de solvants organiques.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0865

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2005 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Covid-19] Comment l’IoT de la start-up Koovea va sécuriser la distribution des vaccins

[Covid-19] Comment l’IoT de la start-up Koovea va sécuriser la distribution des vaccins

Alors que les autorisations de mise sur le marché des vaccins contre le covid-19 doivent être accordées prochainement, les moyens[…]

15/12/2020 | SantéLogistique
Interface cerveau-machine : "la miniaturisation et les progrès des neurosciences ouvrent un champ d'application incroyable", pointe Bruno Jarry, de l'Académie des Technologies

Interface cerveau-machine : "la miniaturisation et les progrès des neurosciences ouvrent un champ d'application incroyable", pointe Bruno Jarry, de l'Académie des Technologies

[Portrait] Thomas Ybert imprime l'ADN à coups d'enzymes

[Portrait] Thomas Ybert imprime l'ADN à coups d'enzymes

« Avec l’ADN, l’ensemble des données mondiales pourraient être stockées dans le volume d’une camionnette », clame François Képès, membre de l’Académie des Technologies

« Avec l’ADN, l’ensemble des données mondiales pourraient être stockées dans le volume d’une camionnette », clame François Képès, membre de l’Académie des Technologies

Plus d'articles