Nous suivre Industrie Techno

Les piles à combustibles proches du marché

Industrie et Technologies
Tokyo, 17-20 septembre. Au WPC Expo 2003, NEC a présenté un nouveau prototype de pile à combustible pour PC portable. Sa commercialisation est programmée pour fin 2004.


L’horizon commercial des piles à combustible, tant attendues pour les produits portables, approche. L’évolution de la technologie accroît sans cesse la densité énergétique et permet d’envisager une autonomie toujours plus grande.

A preuve : le prototype de PC portable exhibé par NEC au salon japonais de l’informatique WPC Expo 2003 qui se déroule à Tokyo du 17 au 20 septembre. Ce micro-ordinateur est alimenté par une nouvelle pile à combustible générant un rendement 20% supérieur à celui du prototype annoncé en juin dernier. La densité énergétique passe alors de 40 à 50 mW/cm2, niveau considéré comme le plus élevé actuellement dans l’industrie.

Développée dans le cadre d’un projet soutenu par le ministère japonais de l’économie, du commerce et de l’industrie, cette pile utilise comme combustible du méthanol concentré à 10% et des électrodes en nano tubes de carbone. Pour en augmenter la densité énergétique, NEC en a amélioré le conditionnement, réduisant ainsi l’encombrement de 20%. Avec une recharge de 300 cl de méthanol, la pile, qui pèse 900 g, offre une autonomie d’environ 5 heures. NEC poursuit ses recherches pour porter l’autonomie à 40 heures en 2005.

Le développement de la pile à combustible mobilise d’autres géants de l’électronique et de l’informatique, dont Toshiba, Sanyo, Samsung et Sony. Par exemple Toshiba a présenté en mars dernier un prototype basé sur la même technologie de celle développée par NEC. Pour un poids identique mais un encombrement bien supérieur, il offre une autonomie de 10 heures pour une recharge de 100 cl de méthanol.

La commercialisation de cette technologie de pile à combustible est attendue chez la plupart des industriels avant la fin de 2004.

Pour en savoir plus :
Le communiqué de NEC du 17 septembre 2003
Le communiqué de NEC du 30 juin 2003
Le communiqué de Toshiba 

Ridha Loukil

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

La simulation multiphysique, un atout pour les micro et nanotechnologies

Publi-information

La simulation multiphysique, un atout pour les micro et nanotechnologies

Estimé à 500 milliards d’euros en 2025, le marché des micro et nanotechnologies est en plein essor. Pour surmonter les[…]

10/09/2021 |
Un composite superhydrophobe formé en une étape unique

Fil d'Intelligence Technologique

Un composite superhydrophobe formé en une étape unique

« Nous construisons nos nanoparticules multifonctionnelles brique par brique à l'échelle atomique », avance Jérémy Paris, CEO de SON

« Nous construisons nos nanoparticules multifonctionnelles brique par brique à l'échelle atomique », avance Jérémy Paris, CEO de SON

« L’exposition aux nanomatériaux doit être évaluée tout au long du cycle de vie pour concevoir des produits plus sûrs », pointe Jérôme Rose, médaille d’argent 2020 du CNRS

« L’exposition aux nanomatériaux doit être évaluée tout au long du cycle de vie pour concevoir des produits plus sûrs », pointe Jérôme Rose, médaille d’argent 2020 du CNRS

Plus d'articles