Nous suivre Industrie Techno

Les petits bijoux de la foire de Hanovre

Industrie et Technologies

Sujets relatifs :

,
Hanovre, 7-12 avril. Les automatismes ont pris une place de choix à la Foire de Hanovre avec en exergue des petits bijoux comme les microsystèmes de fabrication à cinématique parallèle. A noter aussi, le progrès des microtech

Ouverture morose pour la Foire de Hanovre ce qui n'étonne plus étant donnée la situation économique qui ne cesse de se dégrader outre-Rhin.

En revanche, la manifestation n'a pas démenti sa renommée de marché de l'innovation auquel on a intérêt à se rendre avec un gros panier. Un panier vite rempli avec des produits dénichés au Forum et au minisalon de microtechnologies.

Adoptée dans l'usinage conventionnel, la cinématique parallèle fait ainsi ses premiers pas dans l'assemblage des micropièces. La société danoise Microbotic a mis au point un minisystème hexapode pour la manipulation des microcomposants (jusqu'à 1 gramme) qui sera commercialisé à partir de fin 2 003 pour environ 100 000 euros. Une solution qui allie rigidité avec la flexibilité de mouvements sur six axes (+/- 20° de rotation sur trois axes). Le système, contrôlé par télémétrie, offre une précision meilleure que 1 µm et peut travailler dans un cube de 20 x 20 x 20 mm. Sa vitesse de positionnement est de 20 mm/s.

Les spécialistes du Centre suisse d'électronique et de microtechnique (Csem) ont eux aussi développé un prototype de minisystème hexapode qui sera bientôt commercialisé.

Parmi les applications de ce système figurent l'assemblage des montres, des petits moteurs, des Mems (micro electromechanical systems)/Moems (micro opto elecromechanical systems); l'emballage des composants optoélectroniques; assemblage des CMS (composants montés en surface) et des semiconducteurs; triage, manutention et emballage des microcomposants...

Dans le domaine déjà plus classique de machines-outils à cinématique parallèle, l'Ecole polytechnique de Lausanne a développé un tel équipement en collaboration avec le constructeur suisse Willemin Machines. La machine qui sera commercialisée en fin d'année pour environ 200 000 euros, peut fraiser, percer, ébavurer, etc. des petites pièces sur 5 axes. Avantages de cette solution qui utilise une configuration de robot Delta : des masses en mouvement qui ne dépassent pas les 30 kg (par rapport à quelques tonnes dans le cas des équipements classiques), des accélérations de 50 m/s2...

A signaler aussi chez Kugler, le spécialiste de l'usinage de ultraprécision, une nouvelle machine (la Microgantry GU) qui peut combiner les moyens conventionnels de fabrication (fraisage, tournage) avec l'usinage laser. 

Un des thèmes centraux de la Foire, l'automatisation de la fabrication s'est illustrée elle aussi par de nombreux produits innovants.

Installé sur un mégastand de plus de 6000 m2, Siemens présentait aussi bien des micromodules d'analyse chromatographique (MicroSAM) que les logiciels de gestion de la fabrication comme le Simatic IT. Mais aussi des PC industriels plus puissants qui se rapprochent des automates programmables ou des systèmes de vision assistée comme le Simatic VS 120 adapté au contrôle des petites pièces complexes (comme celles sorties de moules d'injection). Ou encore, côté communication, une solution Ethernet temps réel. La Isochronous real-time Ethernet permet de synchroniser les axes dans les applications de contrôle de mouvement des équipements industriels.

Mégashow également pour Festo avec un véritable festival d'innovations dans le domaine de la micropneumatique et même dans le e-learning, source selon les spécialistes du fabricant allemand d'économies substantielles.

Inventeur il y a deux ans du concept de muscle pneumatique, Festo recensait sur son stand les nombreuses applications de cette solution étonnante dont les avantages sont : force importante (environ dix fois plus grande qu'un cylindre pneumatique classique de même diamètre), poids très réduit, accélération rapide, absence de broutage. Comme les actionneurs d'un simulateur de vol, des machines pour la découpe de profilés plastiques, dosage des abrasifs sur les machines de rectification automatique...

Du côté des composants mécaniques, les roulementiers en sont a l'heure de la digestion des fusions. INA et FAG font stand commun, de même que Timken et Torrington (plus Fafnir et Nadella). Tous, y compris SKF, sortent des roulements pour répondre à des problèmes précis, par exemple pour les éoliennes, la papeterie ou l'automobile, des systèmes complets quelquefois sans roulement mais avec des précisions équivalentes.

En hydraulique pneumatique, les industriels sont prêts à mettre de l'électronique numérique sur tous leurs matériels pour les fonctions de commande fine, de positionnement, de diagnostic, de surveillance... On ira beaucoup plus vite avec des composants encore plus petit, consommant tres peu ; parfois les constituants pneumatiques et electriques seront completement intercheangeables.

Les microtechniques enfin sont maintenant en phase industrielle. Exemple : un petit exposant Elliptec présente des micro moteurs piezo pas chers pour les jouets, le médical ou l'industrie et qui a fait le une du journal de le Foire de mercredi.

Mirel Scherer avec François-Xavier Lenoir
(envoyés spéciaux à Hanovre)

Sites des entreprises citées
- Festo : www.festo.com
- Microbotic: www.microbotic.dk
- Centre suisse d'électronique et de microtechnique : www.csem.ch
- Siemens : www.siemens.com
- Kugler : www.kugler-precision.com
- Elliptec : www.elliptec.com

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Dossier composites : comment ils vont surpasser les métaux

Dossiers

Dossier composites : comment ils vont surpasser les métaux

Les composites ne cessent d'innover pour rester compétitifs face aux autres matériaux. L'innovation porte sur les matériaux eux-mêmes, mais aussi sur[…]

Les colloques à venir - Au 12 juin 2009

Agenda

Les colloques à venir - Au 12 juin 2009

Les Nanotechnologies, vous connaissez ?

Les Nanotechnologies, vous connaissez ?

IT 911 mai 2009

IT 911 mai 2009

Plus d'articles