Nous suivre Industrie Techno

abonné

Les ondes magnétiques pour localiser les défauts de surchauffe

Ludovic Fery

Une méthode de contrôle non-destructif (CND) basée sur le bruit Barkhausen a été mise au point par la société Lufkin France accompagnée du Cetim. Elle remplace avantageusement les attaques chimiques à l’acide pour la détection des brûlures, avec un résultat plus rapide.

L’outil, opérationnel depuis le début de l’année chez Lufkin France, sert à vérifier l’absence de défauts de surchauffe sur les pignons d’engrenage. Il fonctionne en soumettant la pièce à une impulsion magnétique et en étudiant le champ magnétique à mesure que l’onde se propage dans le matériau : un défaut comme[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Power cobots » et robots mobiles, Stäubli renforce ses solutions dédiées à l’usine intelligente

« Power cobots » et robots mobiles, Stäubli renforce ses solutions dédiées à l’usine intelligente

En amont de ses journées de l’innovation, Stäubli a présenté de nouvelles solutions pour l’usine 4.0. Le[…]

« La microfluidique doit sortir des laboratoires pour entrer en production », lance Nicolas Lafitte, responsable du projet européen HoliFAB.

« La microfluidique doit sortir des laboratoires pour entrer en production », lance Nicolas Lafitte, responsable du projet européen HoliFAB.

Un capteur térahertz flexible et configurable pour inspecter les pièces complexes

Fil d'Intelligence Technologique

Un capteur térahertz flexible et configurable pour inspecter les pièces complexes

La sous-traitance industrielle tente le modèle AirBnB

La sous-traitance industrielle tente le modèle AirBnB

Plus d'articles