Nous suivre Industrie Techno

abonné

Les ondes magnétiques pour localiser les défauts de surchauffe

Ludovic Fery

Une méthode de contrôle non-destructif (CND) basée sur le bruit Barkhausen a été mise au point par la société Lufkin France accompagnée du Cetim. Elle remplace avantageusement les attaques chimiques à l’acide pour la détection des brûlures, avec un résultat plus rapide.

L’outil, opérationnel depuis le début de l’année chez Lufkin France, sert à vérifier l’absence de défauts de surchauffe sur les pignons d’engrenage. Il fonctionne en soumettant la pièce à une impulsion magnétique et en étudiant le champ magnétique à mesure que l’onde se propage dans le matériau : un défaut comme[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Avec son plan Auto, le gouvernement met l'accent sur l'usine 4.0 et le véhicule « propre »

Avec son plan Auto, le gouvernement met l'accent sur l'usine 4.0 et le véhicule « propre »

Le Président de la République, Emmanuel Macron, a présenté, le 26 mai à Etaples (Pas-de-Calais), un plan[…]

[Dossier Cobots] De la PME au grand groupe, la flexibilité séduit

[Dossier Cobots] De la PME au grand groupe, la flexibilité séduit

[Dossier Cobots] Collaborer sans réduire la cadence

[Dossier Cobots] Collaborer sans réduire la cadence

[Dossier Cobots] Le sur-mesure en toute simplicité

[Dossier Cobots] Le sur-mesure en toute simplicité

Plus d'articles