Nous suivre Industrie Techno

abonné

Les ondes magnétiques pour localiser les défauts de surchauffe

Ludovic Fery

Une méthode de contrôle non-destructif (CND) basée sur le bruit Barkhausen a été mise au point par la société Lufkin France accompagnée du Cetim. Elle remplace avantageusement les attaques chimiques à l’acide pour la détection des brûlures, avec un résultat plus rapide.

L’outil, opérationnel depuis le début de l’année chez Lufkin France, sert à vérifier l’absence de défauts de surchauffe sur les pignons d’engrenage. Il fonctionne en soumettant la pièce à une impulsion magnétique et en étudiant le champ magnétique à mesure que l’onde se propage dans le matériau : un défaut comme[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

"L’aéronautique est le premier de cordée dans la fabrication additive", pointe le directeur France d'EOS

Interview

"L’aéronautique est le premier de cordée dans la fabrication additive", pointe le directeur France d'EOS

L'impression 3D gagne du terrain dans l'industrie. Mais son intégration est inégale entre les différents secteurs.[…]

Drone anti-incendie, cybersécurité, nanosatellites… les meilleures innovations de la semaine

Drone anti-incendie, cybersécurité, nanosatellites… les meilleures innovations de la semaine

Avion hybride, nanosatellites, impression 3D... les innovations qui (re)donnent le sourire

Avion hybride, nanosatellites, impression 3D... les innovations qui (re)donnent le sourire

Aubert & Duval parie sur le couplage de la forge et de la fabrication additive pour gagner en compétitivité

Aubert & Duval parie sur le couplage de la forge et de la fabrication additive pour gagner en compétitivité

Plus d'articles