Nous suivre Industrie Techno

abonné

Les ondes magnétiques pour localiser les défauts de surchauffe

Ludovic Fery

Une méthode de contrôle non-destructif (CND) basée sur le bruit Barkhausen a été mise au point par la société Lufkin France accompagnée du Cetim. Elle remplace avantageusement les attaques chimiques à l’acide pour la détection des brûlures, avec un résultat plus rapide.

L’outil, opérationnel depuis le début de l’année chez Lufkin France, sert à vérifier l’absence de défauts de surchauffe sur les pignons d’engrenage. Il fonctionne en soumettant la pièce à une impulsion magnétique et en étudiant le champ magnétique à mesure que l’onde se propage dans le matériau : un défaut comme[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« La confiance dans les algorithmes ne peut se construire qu’en s’appuyant sur l’expertise métier », soutient Graham Dunlop, directeur associé chez Senseye

« La confiance dans les algorithmes ne peut se construire qu’en s’appuyant sur l’expertise métier », soutient Graham Dunlop, directeur associé chez Senseye

Spécialiste de la maintenance prédictive industrielle, Senseye propose désormais de garantir le retour sur investissement de sa[…]

Trois projets de l’IRT SystemX pour optimiser la fabrication additive

Trois projets de l’IRT SystemX pour optimiser la fabrication additive

Thermoformeuses et ensacheuses font passer les emballages au vert

Thermoformeuses et ensacheuses font passer les emballages au vert

L’usinage 4.0, un défi technique qui reste à relever

L’usinage 4.0, un défi technique qui reste à relever

Plus d'articles