Nous suivre Industrie Techno

Les nanotechnologies réinventent le vidéoprojecteur

Ridha Loukil

Sujets relatifs :

, ,
Les nanotechnologies réinventent le vidéoprojecteur

Le dispositif optique de vidéoprojection équipé de 250 nano-lentilles.

En développant un dispositif nanostructuré de lentilles, les chercheur de l’Institut Fraunhofer promettent de réduire la taille du vidéoprojecteur à l’extrême, tout en augmentant sa luminosité.

Dans la course à la miniaturisation des vidéoprojecteur, les chercheurs de l’Institut Fraunhofer für Silicatforschung jouent la carte de l’originalité en faisant appel aux nanotechnologies. Le résultat est pour le moins étonnant : un dispositif optique à lentilles nanoscopiques capable d’enregistrer et de projeter des images à des niveaux de luminosité jamais atteints pour un picoprojecteur. La luminosité est si élevée qu’il serait possible de regarder les images sans réduire l’éclairement de la pièce.

Ce dispositif optique nanostructuré et un prototype de vidéoprojecteur de la taille d’une boîte d’allumettes seront présentés au salon Nano Tech 2011 à Tokyo du 16 au 18 février 2011.

Mémoriser et projeter les images

Le dispositif optique à lentilles, qui constitue le cœur du picoprojecteur, se présente comme un parallépipède plastique de onze millimètres carrés de surface sur trois millimètres d'épaisseur. Il est associé à une puissante lampe à LED. Il ne se contente pas de projeter les images comme c’est le cas aujourd’hui sur tous les vidéoprojecteurs. Il mémorise aussi les images à projeter. Ses pixels mesurent à peine une centaine de nanomètres et forment une couche de chrome couverte par un réseau de lentilles. Telle une puce à ADN, il réunit environ 250 nano-lentilles. Sous chaque lentille, il y a un micro-image mémorisée.

Un matériau plastique spécial a été développé pour les microlentilles. Il est formé par des éléments carbone, hydrogène et oxygène, enveloppés dans une matrice inorganique d'oxyde de silicium ou d'oxyde de titane. Cette composition assure la stabilité chimique dans le temps.

Small is beautiful est désormais le crédo des chercheurs de l’Institut Fraunhofer. Les jours de projecteurs de la taille d’une valise sont comptés.

Ridha Loukil

 
Pour en savir plus : http://www.fraunhofer.de
 
 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

La simulation multiphysique, un atout pour les micro et nanotechnologies

Publi-information

La simulation multiphysique, un atout pour les micro et nanotechnologies

Estimé à 500 milliards d’euros en 2025, le marché des micro et nanotechnologies est en plein essor. Pour surmonter les[…]

10/09/2021 |
Un composite superhydrophobe formé en une étape unique

Fil d'Intelligence Technologique

Un composite superhydrophobe formé en une étape unique

« Nous construisons nos nanoparticules multifonctionnelles brique par brique à l'échelle atomique », avance Jérémy Paris, CEO de SON

« Nous construisons nos nanoparticules multifonctionnelles brique par brique à l'échelle atomique », avance Jérémy Paris, CEO de SON

« L’exposition aux nanomatériaux doit être évaluée tout au long du cycle de vie pour concevoir des produits plus sûrs », pointe Jérôme Rose, médaille d’argent 2020 du CNRS

« L’exposition aux nanomatériaux doit être évaluée tout au long du cycle de vie pour concevoir des produits plus sûrs », pointe Jérôme Rose, médaille d’argent 2020 du CNRS

Plus d'articles