Nous suivre Industrie Techno

Les nanotechnologies décollent

F. D.

Et si les nanoparticules devenaient le corollaire d'un avion plus électrique ? Dans le futur système d'aération, électrique, le prélèvement d'air ne se fera plus sur les moteurs mais directement dans l'air extérieur. Cette nouvelle conception nécessite d'éliminer l'ozone (O3) et les composés organiques volatils qui se trouvent dans l'air. Liebherr Aerospace, entouré de partenaires industriels et de laboratoires publics, élabore une technique de dépôt de nanoparticules d'oxyde sur les conduits du système, afin de catalyser la décomposition de l'ozone en oxygène. En jeu, la réduction d'environ 3 % de la consommation de kérosène. Airbus et Labinal envisagent également l'utilisation des nanotechnologies pour améliorer la conductivité électrique et thermique des structures composites et réduire le poids des fils électriques, tout en augmentant leur efficacité. Ces trois projets découlent de Nacomat, vaste programme scientifique lancé par Aerospace Valley entre 2007 et 2011, pour identifier les potentiels offerts par les nanomatériaux.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0942

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2012 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

La simulation multiphysique, un atout pour les micro et nanotechnologies

Publi-information

La simulation multiphysique, un atout pour les micro et nanotechnologies

Estimé à 500 milliards d’euros en 2025, le marché des micro et nanotechnologies est en plein essor. Pour surmonter les[…]

10/09/2021 |
Un composite superhydrophobe formé en une étape unique

Fil d'Intelligence Technologique

Un composite superhydrophobe formé en une étape unique

« Nous construisons nos nanoparticules multifonctionnelles brique par brique à l'échelle atomique », avance Jérémy Paris, CEO de SON

« Nous construisons nos nanoparticules multifonctionnelles brique par brique à l'échelle atomique », avance Jérémy Paris, CEO de SON

« L’exposition aux nanomatériaux doit être évaluée tout au long du cycle de vie pour concevoir des produits plus sûrs », pointe Jérôme Rose, médaille d’argent 2020 du CNRS

« L’exposition aux nanomatériaux doit être évaluée tout au long du cycle de vie pour concevoir des produits plus sûrs », pointe Jérôme Rose, médaille d’argent 2020 du CNRS

Plus d'articles