Nous suivre Industrie Techno

Vidéo

Les mini-robots qui jouent les éclaireurs

Julien Bergounhoux
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Les mini-robots qui jouent les éclaireurs

© UC Berkeley

Des chercheurs suisses et américains ont mis au point une technique associant deux robots complètement différents afin d'améliorer leurs capacités en terrain "hostile" et de minimiser les risques de pertes et de dégâts coûteux.

Les robots complexes et de grande taille comme Atlas, Big Dog ou Cheetah (tous fabriqués par Boston Dynamics pour la Darpa) coûtent énormément d'argent à fabriquer, et s'ils sont spécifiquement conçus pour naviguer en terrain accidenté, il est primordial de minimiser les dangers potentiels.

A cette fin, des chercheurs de l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich et de l'université de Berkeley en Californie ont conçu une méthode couplant deux robots, l'un grand (conçu par l'ETH Zurich) et l'autre petit (développé par l'UC Berkeley). Le petit robot, Velociroach, est «low tech» (sa structure est en carton) et sert d'éclaireur en analysant le terrain qu'il parcourt, permettant au gros robot suiveur (baptisé StarlETH) de «savoir» à quoi s'attendre et éviter ainsi les mauvaises surprises. Et le coût du Velociroach étant dérisoire, l'éventualité d'une perte de l'appareil n'est pas un problème.

Ces technologies ont été présentées récemment lors de la conférence sur la robotique ICRA 2014 de l'IEEE à Hong Kong. Les travaux de recherche sont disponibles ici, et ci-dessous vous trouverez une démonstration vidéo :

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

L’usinage 4.0, un défi technique qui reste à relever

L’usinage 4.0, un défi technique qui reste à relever

Organisée le 17 novembre par le Centre technique des industries mécaniques (CETIM), la matinée « évolutions et[…]

FormNext 2020: « Une édition a minima, qui recentre la fabrication additive sur des applications clés  », selon Jean-Daniel Penot, de France Additive.

FormNext 2020: « Une édition a minima, qui recentre la fabrication additive sur des applications clés », selon Jean-Daniel Penot, de France Additive.

Après l’Australie, Sodern souhaite déployer sa sonde à neutrons dans les mines des quatre coins du monde

Après l’Australie, Sodern souhaite déployer sa sonde à neutrons dans les mines des quatre coins du monde

La tomographie se rapproche des lignes de production

Focus

La tomographie se rapproche des lignes de production

Plus d'articles