Nous suivre Industrie Techno

Les Mines de Douai misent sur les biomatériaux

Industrie et  Technologies
L'école d'ingénieurs s'est engagée dans deux programmes de recherche : l'un sur les biocomposites, l'autre sur les bio-nanocomposites.


Le département Technologie des polymères et composites et ingénierie mécanique (TPCIM) de l'Ecole des Mines de Douai s'implique dans deux nouveaux projets de recherche sur les biomatériaux. Ces travaux s'inscrivent dans le cadre des pressions environnementales et sociétales actuelles, qui imposent une réduction de l'impact des matières plastiques sur l'environnement.

Ces deux projets de recherche portent, d'une part, sur les biocomposites et, d'autre part, sur les bio-nanocomposites. Basés sur des matières plastiques issues de ressources renouvelables et non d'origine pétrolière, ces matériaux concernent des marchés aussi divers que l'emballage, les transports ou encore le médical.

Les biomatériaux actuels présentent encore quelques inconvénients par rapport aux produits issus des filières traditionnelles. Des limites qu'on tente de pallier en jouant sur leur formulation, leur mélange avec d'autres composants et en optimisant les technologies de transformation conduisant à la fabrication de pièces industrielles.

Les chercheurs de l'Ecole des Mines de Douai vont en particulier aborder les problématiques liées à l'élaboration, à la structure et aux relations structure/propriétés d'usage de ces biomatériaux. Ces travaux sont en partie réalisés avec le LSPS (Laboratoire de structure et propriétés de l'état solide) l'Université de Lille 1 et le Laboratoire Poly (Unité de chimie et de physique des hauts polymères) de l'Université catholique de Louvain-La-Neuve.

Michel Le Toullec

Pour en savoir plus : http://www.ensm-douai.fr

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« L’exposition aux nanomatériaux doit être évaluée tout au long du cycle de vie pour concevoir des produits plus sûrs », pointe Jérôme Rose, médaille d’argent 2020 du CNRS

« L’exposition aux nanomatériaux doit être évaluée tout au long du cycle de vie pour concevoir des produits plus sûrs », pointe Jérôme Rose, médaille d’argent 2020 du CNRS

Les nanomatériaux sont aujourd’hui présents dans de nombreux produits et introduisent des risques pour la santé et[…]

Éco-conception : Comment le numérique peut-il devenir durable ?

Dossiers

Éco-conception : Comment le numérique peut-il devenir durable ?

Éco-conception : Trois pistes pour verdir les emballages

Éco-conception : Trois pistes pour verdir les emballages

Éco-conception : À Wattrelos, Decathlon peaufine son modèle vertueux

Dossiers

Éco-conception : À Wattrelos, Decathlon peaufine son modèle vertueux

Plus d'articles