Nous suivre Industrie Techno

abonné

Les micro-ondes pour les procédés à haute température

Philippe Passebon
Les micro-ondes pour les procédés à haute température

Four monomode à 2,45 Ghz de la plateforme d'équipements de Caen

© Etienne Savary

Des applications industrielles pour le chauffage par micro-ondes jusqu’à 1500 °C sont développées dans le cadre du projet Innovondes, initié au sein de deux laboratoires de recherche de Caen.

Le projet propose de développer l’usage des micro-ondes pour les matériaux céramiques, polymères, métaux et verres, à des températures comprises entre 150°C et 1500°C. « Les micro-ondes sont principalement utilisées aujourd’hui dans l'industrie pour des applications dans les domaines de l'agro-alimentaire ou du séchage, qui ne dépassent pas des températures de 200°C, expliquent Etienne Savary et Sylvain Marinel, enseignants-chercheurs et porteurs du projet Innovondes. Nous voulons étendre le spectre d’utilisation des micro-ondes à l'échelle industrielle[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Avis d'expert] Quand l'impression 3D permet d'optimiser la dynamique des fluides

[Avis d'expert] Quand l'impression 3D permet d'optimiser la dynamique des fluides

Limitée par les technologies de fabrication traditionnelles, l’optimisation de la dynamique des fluides trouve une nouvelle alliée[…]

Chez Safran, l’impression 3D fait ses preuves pour les pièces structurelles de grandes dimensions

Chez Safran, l’impression 3D fait ses preuves pour les pièces structurelles de grandes dimensions

« L’impression 3D béton va enfin permettre au secteur de la construction de maîtriser son empreinte carbone », estime Alain Guillen, directeur général d’XtreeE

« L’impression 3D béton va enfin permettre au secteur de la construction de maîtriser son empreinte carbone », estime Alain Guillen, directeur général d’XtreeE

Composites : L'injection RTM s'adapte pour réduire les temps de cycle

Dossiers

Composites : L'injection RTM s'adapte pour réduire les temps de cycle

Plus d'articles