Nous suivre Industrie Techno

Les MES à la conquête de nouveaux territoires

M. S.

Sujets relatifs :

,
Les MES à la conquête de nouveaux territoires

La suite logicielle Factory Talk de Rockwell Automation détecte en temps réel les processus déficients dans différents domaines d'application, ici la pétrochimie.

© D.R.

- Élément essentiel de la fabrication numérique, les MES se mettent à la portée des PME. Tout en élargissant leur domaine d'exécution vers l'ordonnancement ou la logistique.

Les logiciels de MES (Manufacturing execution systems) existent depuis quelques années déjà. Dès le début, ces progiciels cherchaient à combler un fossé important : celui qui sépare le niveau du contrôle-commande, domaine des automatismes et de la supervision, et celui de la planification, occupé par les bonnes vieilles solutions de type ERP.

Les logiciels de MES ont eu du mal à décoller

Bien entendu, les entreprises n'avaient pas attendu l'arrivée de ces solutions venues d'outre-Atlantique pour se concocter des logiciels ad hoc. Seul hic de cette approche, la maintenance et le développement des logiciels spécifiques coûtaient toujours cher. Bref, l'informatique nous l'a appris depuis longtemps, il est (presque) toujours préférable de faire appel à un progiciel - même s'il ne couvre que 80 % des besoins - plutôt que de développer une solution maison, fût-elle proche de la perfection. Et pourtant, en dépit de ces considérations et de leur intérêt évident, les logiciels de MES ont eu bien du mal à décoller. Trop lourds à mettre en oeuvre, conduisant à des projets trop structurants ces malheureux sont restés sur la touche.

Actuellement plus simples et polyvalents

La situation est en train de changer. D'une part, motivés par le développement de l'usine numérique, les utilisateurs se rendent peu à peu compte des vertus des MES pour intégrer la gestion et la fabrication. D'autre part, les éditeurs de MES, eux, redoublent d'efforts pour intégrer les différentes solutions, les rendre plus faciles à mettre en oeuvre et plus polyvalentes. Enfin, les éditeurs de PLM, de leur côté, multiplient leurs partenariats avec les spécialistes du MES. C'est le cas de Dassault Systèmes qui a signé un protocole avec Rockwell Automation, pour développer une solution commune d'environnement virtuel de conception et de production. L'éditeur de Catia a également signé un partenariat avec Intercim, spécialiste de systèmes d'exécution et d'optimisation des procédés industriels en vue de créer une offre commune pour l'aéronautique et de la défense.

Des solutions modulaires

« Les utilisateurs demandent un progiciel qui capitalise leur savoir-faire et qui parle leur langage », constate Philippe Allot, le PDG d'OrdinalTechnologies. Ce pionnier du MES en France propose un ensemble de solutions sous forme de packs modulaires, prêts à l'emploi, évolutifs et personnalisables. Autonomes et complémentaires, les packs Induscreen MESbox sont basés sur la plate-forme Coox (Collaborative operations & execution) développée par Ordinal Technologies. Cette dernière comporte un serveur d'application industriel ouvert reposant sur les technologies Java et offre un accès Web local ou à distance depuis tout point d'un intranet. La mise en oeuvre des modules est rapide et ne requiert que quelques jours de paramétrage pour s'adapter à chaque atelier.

La simplification des solutions est naturellement dans la ligne de mire des autres éditeurs comme Wonderware France, Elan Software Systems ou Courbon. Ce dernier annonce ainsi plusieurs évolutions majeures de son progiciel Producim, dont le Pack PME. « Il s'agit d'un ensemble fonctionnel pré-paramétré qui accélère son installation dans les entreprises petites et moyennes », explique Nicolas Stori, le responsable solutions logicielles chez Courbon. L'entreprise propose aussi un module de gestion de la qualité qui contrôle les matières premières dès leur réception.

Même démarche chez Wonderware France qui enrichit son offre MES avec deux nouveaux modules : Opérations et Performance. Précurseur lui aussi dans le domaine du MES (InTrack a été lancé en 1995), Wonderware utilise l'ensemble des services MES (Manufacturing execution systems), EMI (Enterprise manufacturing intelligence), IHM (Interface homme-machines) et Scada (Supervision) offerts par sa plate-forme logicielle unifiée orientée services (SOA) reposant sur la technologie Archestra. « L'utilisateur peut ainsi modéliser aussi bien la partie fonctionnelle et graphique de la supervision que de la partie MES répondant à des besoins de traçabilité, suivi d'atelier et de performance... », souligne le spécialiste. La solution, unique aujourd'hui, répond au besoin des utilisateurs de corréler les données procédé et les données MES pour appréhender le contexte global de la production.

« Rapidité de mise en oeuvre, facilité de modélisation des processus et ergonomie des interfaces : nous axons nos développements selon ces trois axes fondamentaux », indique, quant à lui, Richard Lasjunies, le directeur R&D d'Elan Software Systems. La nouvelle version de sa plate-forme MES XFP 5.0 bénéficie des technologies Java JEE-5 et Ajax, d'une interface optimisée, de fonctionnalités améliorées et d'une architecture orientée services. D'où davantage de fluidité, d'interaction et de facilité dans l'utilisation du MES. « Cela procure aux utilisateurs la visibilité, le contrôle et la traçabilité de la production, depuis l'entrée des matières premières jusqu'à la libération des produits finis », souligne le responsable.

Gérer en temps réel des opérations de logistique

L'offensive des éditeurs de solutions de MES ne se limite pas à la seule simplification de la mise en oeuvre ou à l'enrichissement de fonctionnalités. Ils partent aussi à la conquête de nouveaux territoires. C'est le cas par exemple d'Apriso, fournisseur de la plate-forme logicielle FlexNet destinée au pilotage et à la traçabilité des opérations dans les sites manufacturiers. Sa solution adaptative et modulaire gère en temps réel les opérations de production mais aussi de logistique. Utilisée par plus de 150 entreprises (plus de 550 installations dans le monde), elle surveille tout : exécution de la production, gestion de magasins, assurance de la qualité, suivi des temps et des activités de la main-d'oeuvre, gestion de la maintenance et management des actifs, visibilité de la supply chain de production... La solution est bâtie sur une architecture orientée services, configurée à l'aide d'un environnement de modélisation de processus métiers, et déployée sur les technologies d'intégration XML et Web Services.

Également dans l'air du temps : l'intégration de FlexNet et du PLM grâce à un module de contrôle statistique avancé et le nouveau module FlexNet Warehouse Management for Manufacturers (gestion d'entrepôts). Ce dernier relie directement les opérations de manutention et de stockage aux processus de production ou de maintenance.

La polyvalence est aussi le mot d'ordre pour CDC Software. Son système clés en main, CDC Factory, normalise les meilleures pratiques industrielles. Il fournit un environnement temps réel qui réunit l'ordonnancement de la production à capacité finie, le MES, la gestion de la performance, la maintenance, la qualité et les analyses de process. « Conçue pour les industries de process, CDC Factory facilite l'analyse des causes de dysfonctionnements et propose des actions de correction », affirme Dominique Kaiser, consultant senior CDC Factory. Une source de profit non négligeable...

CHEZ MARIELA PRODUCTION EST CONTRÔLÉE EN TEMPS RÉEL

Spécialisées dans la production de plats frais et surgelés, Marie Surgelés et Marie Frais (filiales du Groupe Uniq) produisent bon an mal an quelque 100 000 tonnes. Pour améliorer leurs performances, les sociétés ont souhaité mettre en place un système d'information commun aux six sites de production français. « La solution devait dialoguer avec le système de gestion intégré, SAP en l'occurrence, et piloter les lignes de production en temps réel pour améliorer la réactivité, donc la productivité », explique Pierre Druet, chef de projet à la direction de systèmes d'information de Marie. Autre objectif important : la garantie de la traçabilité des produits. Au final, le groupe a décidé de mettre en place la suite logicielle Producim de Courbon. « Les compétences en automatismes et la double casquette éditeur/intégrateur ainsi que le coût raisonnable du projet nous ont convaincus », précise le spécialiste. Suivi de la qualité et de la performance Ce projet ambitieux qui a demandé deux ans d'efforts aux usines s'inscrit dans un programme d'amélioration permanent de l'entreprise. Le MES est opérationnel depuis un an. « Il apporte toutes les solutions pour tracer les flux, les processus de fabrication et la généalogie des produits tout en offrant les moyens de mesurer et suivre la productivité des lignes de production », indique Pierre Druet. Les six sites de production français de Marie bénéficient désormais d'un plan de production actualisé, de tableaux de bord des activités, d'un suivi des indicateurs de performances et peuvent contrôler les quantités produites en temps réel. Pour la qualité, le logiciel assure la traçabilité totale, le contrôle des incorporations matières et permet de visualiser la synthèse des contrôles et des fiches de non-conformité ou d'anomalies qualité ainsi que la généalogie complète descendante et ascendante. Le service maintenance de son côté peut connaître les temps d'arrêt et leurs causes pour chaque machine ou ligne et dispose ainsi des informations pour étudier rapidement les aléas. La réception et l'expédition maîtrisent en temps réel la quantité des stocks et les mouvements de matière entre les magasins, les ateliers et les sites. Producim assure les contrôles qualité des matières premières à réception. La direction contrôle les prix de revient grâce au suivi des consommations matières, le suivi précis des répartitions d'heures main-d'oeuvre et la mesure de la performance des lignes.

EN BREFLES FONCTIONNALITÉS DU MES

- Gestion des ressources - Collecte et acquisition de données - Gestion de la maintenance - Ordonnancement - Gestion du personnel - Traçabilité du produit et généalogie - Cheminement des produits et des lots - Gestion de la qualité - Analyse des performances - Gestion des documents - Gestion du procédé

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0903

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2008 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies