Nous suivre Industrie Techno

Bateau GNL, foot cérébral, PPE... les meilleures innovations de la semaine

Séverine Fontaine
Bateau GNL, foot cérébral, PPE... les meilleures innovations de la semaine

© Baptiste Cessieux

Quelles sont les innovations qui vous ont le plus marqués au cours de ces sept derniers jours ? Cette semaine, vous avez particulièrement apprécié la mise à l’eau du premier Ferry au GNL transversant la Manche, jouer au football par la pensée, et l’alerte des acteurs de l’éolien en mer au sujet de la PPE.

Brittany Ferries se jette à l’eau

L’armateur breton Brittany Ferries a mis à l’eau son navire à propulsion au gaz liquéfié (GNL) qui traversera la Manche à partir de juillet 2019. Avec ses 187 mètres pour 10 000 tonnes, le navire est le premier à opter pour deux moteurs électriques entraînés par quatre groupes électrogènes « dual-fuel » capables d’être alimentés par du GNL ou du gazole. Une première pour un ferry évoluant sur la Manche !

Jouer au foot sans transpirer

On connaît les supporters qui auraient « fait la passe » s’ils étaient sur le terrain à la place du joueur professionnel. Grâce à la technologie Mentalista, ils pourront désormais jouer un match eux-même depuis leur canapé… par la pensée ! L’équipement se compose d’une balle motorisée connectée et trois électrodes qui captent les ondes cérébrales générées par la pensée. Le logiciel a été entraîné à reconnaître une série de fréquences du cortex visuel correspondant à l’image mentale de la balle qui se déplace à gauche et à droite.

Décryptage de la PPE

Les acteurs de l’éolien en mer alertent sur les conséquences des objectifs de la programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE). Pour eux, la PPE fixe un objectif qui constituent « un sabordage » de l’éolien en mer. « Avec des objectifs réduits de moitié par rapport aux recommandations de la filière, le gouvernement renonce au potentiel énergétique et industriel de cette énergie », déclare France énergie éolienne (FEE), porte-parole des professionnels français de l’éolien, dans un communiqué.

L’IA optimise le trafic aérien

Pour prédire l’évolution du trafic aérien, InnovATM a développé un algorithme permettant de prendre en compte un avion au moins 90 minutes avant son arrivée, lorsqu’il est encore en croisière. Ainsi, il est possible de prédire l’heure exacte d’arrivée d’un avion avec une marge d’erreur comprise entre une et deux minutes.

Insight se fait escorter par des CubeSats

Arrivée le 26 novembre sur Mars, la sonde Insight de la Nasa était escortée par deux CubeSats, des mini satellites. Ils s’appellent MarCO-A et MarCO-B - pour Mars Cube One A et B - et ont permis de tester avec succès un moyen de communication rapide avec la Terre lors d’une opération d’atterrissage, par rapport à ce que permet un orbiteur classique. Les deux satellites ont voyagé aux côtés de la sonde de manière indépendante. Une grande première !

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Les puces électroniques bio-inspirées pourraient disrupter le marché dans la décennie », prédit Pierre Cambou, analyste chez Yole Développement

« Les puces électroniques bio-inspirées pourraient disrupter le marché dans la décennie », prédit Pierre Cambou, analyste chez Yole Développement

L'électronique neuromorphique, inspirée du cerveau, a le potentiel de disrupter le marché dans la prochaine décennie.[…]

Comment l'implant cérébral de Clinatec permet de commander un exosquelette par la pensée

Comment l'implant cérébral de Clinatec permet de commander un exosquelette par la pensée

EuraTechnologies renforce son incubateur dédié à l'industrie

EuraTechnologies renforce son incubateur dédié à l'industrie

Cyberattaque Triton, puce quantique Sycamore et Starship… les meilleures innovations de la semaine

Cyberattaque Triton, puce quantique Sycamore et Starship… les meilleures innovations de la semaine

Plus d'articles