Nous suivre Industrie Techno

Les maths au service du nucléaire

Thomas Blosseville
Les maths au service du nucléaire

CEA et CNRS s'associent autour de la simulation numérique.

© DR

Le CEA et le CNRS ont inauguré un nouveau laboratoire. Il sera consacré à la recherche en modélisation et en simulation numérique pour le nucléaire.

Il s'appelle Manon, pour "Modélisation et analyse numérique orientées pour l’énergie nucléaire". Le nouveau laboratoire commun du CNRS et du CEA a été inauguré fin 2010. Il portera sur la recherche en mathématiques et en simulation numérique pour l'industrie nucléaire civile.

Cinq thématiques

Cette collaboration vise à améliorer les méthodes et outils simulant le fonctionnement des centrales nucléaires. Elle portera sur les thématiques suivantes :
 

  • la mécanique des fluides multiphasiques ;
  • la modélisation multi-échelles et multi-physiques dans les réacteurs nucléaires ;
  • les méthodes numériques spécifiques pour la neutronique ;
  • les méthodes numériques pour le calcul haute performance;
  • la prise en compte des aléas dans les modèles physiques.

Le laboratoire est créé pour une période de quatre ans renouvelable.

Thomas Blosseville

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Benchmark Week] Pénurie à venir du graphite indispensable aux batteries Lithium-ion

[Benchmark Week] Pénurie à venir du graphite indispensable aux batteries Lithium-ion

Benchmark Minerals alerte sur une pénurie prochaine du graphite, matériau indispensable des anodes des batteries lithium-ion. Le 6[…]

[Portrait] Julie Mougin, la chercheuse du CEA qui dope la production d'hydrogène bas carbone

[Portrait] Julie Mougin, la chercheuse du CEA qui dope la production d'hydrogène bas carbone

« Le marché auto devrait se contracter de 40 % d’ici à 2050 pour espérer limiter le réchauffement à 2°C », estime Jacques Portalier du Shift Project

« Le marché auto devrait se contracter de 40 % d’ici à 2050 pour espérer limiter le réchauffement à 2°C », estime Jacques Portalier du Shift Project

NegaOctet présente au GreenTech Forum une base de données complète sur l’impact environnemental du numérique

NegaOctet présente au GreenTech Forum une base de données complète sur l’impact environnemental du numérique

Plus d'articles