Nous suivre Industrie Techno

Les mathématiques : piliers de l'industrie et de l'économie

Sophie Eustache
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Les mathématiques : piliers de l'industrie et de l'économie

© dr

Le congrès international des mathématiques qui se tient à Séoul du 13 au 21 août a vu un Français recevoir la prestigieuse médaille Fields. L’occasion de rappeler l’importance des mathématiques pour l'économie. Big-data, modélisation, calcul intensif, simulation, optimisation, statistiques, cryptographie... aucun de ces secteurs n'existerait sans eux.

A l’heure du Big Data, de la modélisation, l’informatique est partout et pas d'informatique sans mathématiques. « Tous les secteurs économiques sont concernés par l’utilisation des mathématiques », soutient Stéphane Cordier, professeur en mathématiques à l’université d’Orléans et porte-parole du Labex Amies (Agence pour les mathématiques en interaction avec l'entreprise et la société). Au Royaume-Uni, une étude sur l’impact des mathématiques sur l’économie anglaise a été réalisée par Deloitte. Le rapport (Deloitte Report - Measuring the Economic Benefits of Mathematical Science Research) estime que la contribution des mathématiques impacte 2,8 millions d’emploi, soit 10% des emplois britanniques. Il affirme aussi que la productivité (mesurée par valeur ajoutée brute directe par travailleur) est significativement plus élevée dans les professions faisant appel aux sciences mathématiques que la moyenne (environ 74 000 livres contre 36 000 livres).

Utilisation moins répandue

En France, l’utilisation des mathématiques par les industriels et les entreprises est moins répandue. « Les mathématiques ont du potentiel pour la croissance, mais elles sont encore mal connues », analyse Stéphane Cordier. « La majorité de sous-domaines mathématiques ont une application industrielles et économiques : les statistiques sont utiles pour le traitement des données de masse, mais l'analyse mathématique, considérée comme un pan de la recherche fondamentale, a également permis des améliorations importantes sur le traitement et la compression de données ».  En termes de recherche mathématiques, la France est pourtant à la pointe. Ce 13 août, le Franco-Brésilien Artur Avila a été le douzième Français à obtenir la médaille Fields pour ses recherches sur les systèmes dynamiques, ce qui place la France sur la deuxième marche du podium derrière les Etats-Unis.

Prédire les cours de la bourse

« Les systèmes dynamiques concernent la recherche fondamentale, et permettent de répondre par exemple à des questions de physique et d’astrophysique. En pratique, ils peuvent être utilisés pour résoudre des problèmes algorithmiques. Cependant ce sont des applications à long terme », détaille Stéphane Cordier. Quant aux équations dérivées partielles, étudiée par le lauréat autrichien Martin Hairer de la prestigieuse récompense, elles sont utilisées en finance pour prédire le prix des actions et pour les prévisions météorologiques. « Les équations aux dérivées partielles peuvent servir à optimiser l’écoulement autour d’un avion, son aérodynamisme ou encore sa furtivité », explique le mathématicien.

Sans mathématiques, pas d'ordinateurs

Pour renforcer la présence et l’utilisation des mathématiques au sein des entreprises, et en particulier des PME, le Labex Amies rapproche les laboratoires de recherche publics avec les sociétés privées. Comme le rappelle l’Agence, sans mathématiques, pas  d’ordinateurs, pas de systèmes d'information, pas de téléphonie mobile, pas d’ateliers de conception pour les constructeurs automobiles et aéronautiques, pas de systèmes de localisation par satellite, de traitement du signal (et donc de retransmission télévisuelle en direct), de décryptage du génome, de prévisions météo, pas de systèmes de cryptographie, de cartes à puce, de robots...

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Puces neuromorphiques, modélisation 3D, deep learning… les meilleures innovations de la semaine

Puces neuromorphiques, modélisation 3D, deep learning… les meilleures innovations de la semaine

Vendredi, c’est l’heure de faire le bilan innovation de la semaine. Quelles sont celles qui vous ont le plus marqués sur notre site[…]

19/07/2019 | Santé3D
Moteur ionique, imprimante 3D volante, éolienne XXL… les meilleures innovations de la semaine

Moteur ionique, imprimante 3D volante, éolienne XXL… les meilleures innovations de la semaine

ScanPyramids : les instruments du CEA à l’épreuve du désert égyptien

ScanPyramids : les instruments du CEA à l’épreuve du désert égyptien

Médaille d'or du CNRS : les technologies qui ont permis la détection des ondes gravitationnelles expliquées par leurs concepteurs

Médaille d'or du CNRS : les technologies qui ont permis la détection des ondes gravitationnelles expliquées par leurs concepteurs

Plus d'articles