Nous suivre Industrie Techno

Les matériaux d'origine renouvelable ont le vent en poupe

Industrie et  Technologies
Organisée par le Carma (Centre d'Animation Régional Matériaux Avancés), la 6e édition des rencontres technologiques Matériaux a regroupé une trentaine de conférenciers et une quarantaine d'exposants. Consacrées essentiellement aux matériaux composites, ce


Des sacs plastiques biodégradables aux composites renforcés par des fibres de lin ou des copeaux d'épicéa, les agro-matériaux ont déferlé sur le salon. Au programme pour les exposants, convaincre le public de l'intérêt de ses matériaux. Au premier abord, on pourrait penser que l'aspect environnemental est leur atout numéro un. Mais pour l'instant, ce n'est démontré que pour les matériaux entièrement biodégradables. Pour les composites renforcés avec des fibres naturelles, il reste toujours le problème de la matrice thermodurcissable ou thermoplastique, qui elle n'est pas biodégradable.

Sans compter qu'aucun résultat n'a encore été donné sur la capacité à produire une grande quantité de fibres naturelles pour étendre leur utilisation. Cependant, la production de ces fibres demande moins d'énergie que celle nécessaire pour fabriquer des fibres de verre par exemple, et ces composites ont heureusement un autre intérêt : des propriétés d'isolation thermique et acoustique intéressantes, ainsi qu'une faible densité pour des propriétés de résistance au choc convenables. Ils sont pour cela déjà utilisés dans l'industrie de l'automobile, notamment pour les portières de voitures.

Les stands de Rettenmaier France, de Futuramat et du Pôle Européen de Plasturgie présentaient également des produits issus des agro-ressources : sacs plastiques, fibres tissées, agglomérés, objets en plastique renforcé par des fibres naturelles... Leurs applications réelles restent toutefois restreintes pour le moment, mais les études sont nombreuses.

Le traitement des fibres, leur intérêt dans une démarche d'écosystème, l'amélioration de la compatibilité entre les fibres et la matrice, ou de la dispersion de ces fibres au sein de la matrice, « il y a beaucoup de littérature mais ces matériaux restent trop chers pour les industriels » constate Charlyse Pouteau, chef de projet R&D au Pôle Européen de Plasturgie. Au sein du projet Polymères naturels, qui étudie des composites thermoplastiques renforcés par des fibres naturelles, elle travaille donc en collaboration avec certains d'entre eux (dont Renault Trucks et Lafuma), afin de « lever les verrous industriels qui bloquent pour l'instant le développement de ces produits ». Parmi ces verrous, la difficulté de se fournir en matières premières. Certains fournisseurs commencent à se faire connaître, tel AFP-Plasturgie (Dijon), spécialisé dans le chanvre, ou encore TechniLin (Seine Maritime), mais « il est nécessaire de mettre en place une filière de production/distribution » analyse Hervé Bindi, du Carma.

Avec un prochain rendez-vous le 19 octobre à Reims, sur le thème "Exemples de matériaux solides à bases d'agro-ressources sur le marché", organisé par le Réseau Technologique de Champagne-Ardenne en partenariat avec Europol'Agro, les professionnels du secteur des matériaux à bases de fibres naturelles peuvent se réjouir de l'intérêt qu'ils suscitent.

Sonia Pignet

Pour en savoir plus  :
Le site des rencontres : http://www.salonmateriauxpaca.net
Carma : http://www.materiatech-carma.net
Futuramat : http://www.futuramat.net
Pôle Européen de Plasturgie : http://www.poleplasturgie.net
Rencontre Technologique inter-RDT : http://www.champagne-ardenne-tech.fr

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Un transistor organique haute performance pour l’électronique imprimée

Fil d'Intelligence Technologique

Un transistor organique haute performance pour l’électronique imprimée

C’est un pas de plus vers une électronique imprimée plus performante. Le groupe de recherche "dispositifs et systèmes[…]

L'électronique imprimée se rêve en championne des technologies vertes

L'électronique imprimée se rêve en championne des technologies vertes

Aux Assises de l'économie circulaire, industriels et pouvoirs publics veulent accélérer la transition écologique

Aux Assises de l'économie circulaire, industriels et pouvoirs publics veulent accélérer la transition écologique

Nitrate d’ammonium : deux spécialistes des risques industriels alertent sur des « bombes agricoles en puissance »

Nitrate d’ammonium : deux spécialistes des risques industriels alertent sur des « bombes agricoles en puissance »

Plus d'articles