Nous suivre Industrie Techno

Les manipulateurs Dalmec au service de l'industrie ferroviaire

Industrie et  Technologies

En allégeant les charges à manipuler, ils améliorent les conditions de travail des opérateurs et augmentent la productivité des ateliers de montage.

Dans l'industrie ferroviaire, la pénibilité des tâches manuelles est liée à une association de causes : charges lourdes et souvent encombrantes ; poste de travail difficilement accessible, voire dangereux dans certains cas ; et surfaces à couvrir importantes. Malgré ces handicaps, les gestes des ouvriers doivent être impérativement justes et précis.


Après une étude approfondie des processus de fabrication dans les chaînes de montage de trains et wagons, la société Dalmec a mis au point, en partenariat avec les entreprises concernées, une gamme de manipulateurs capables de réduire la pénibilité des opérations manuelles, tout en assurant une sécurité totale des salariés. En éliminant toute sensation d'effort des opérateurs et en améliorant l'ergonomie des postes de travail, le personnel gagne en confort et l'entreprise en productivité, car ces manipulateurs leur permettent d'accomplir les tâches plus vite.

Mobilité et précision pour le montage des roues

Le montage des roues sur les voitures des trains est facilité avec le manipulateur, d'autant plus qu'il est monté sur une base mobile motorisée, guidée par des rails affleurant le sol. Des bords sensibles présents sur la base roulante garantissent la sécurité des opérateurs évoluant dans la zone.

La prise des roues du stock et leur pose sur les voitures est effectuée par un outil à pince pneumatique intégré dans le manipulateur. Grâce à un vérin, associé lui aussi au manipulateur, l'ouvrier obtient l'inclinaison de la roue et son centrage sur le point d'appui. Il peut enfin terminer sa tâche grâce à un dispositif de rotation manuelle.

Pose des vitres et des planchers en apesanteur

Accroché à la poutre du pont roulant présent dans l'atelier, le manipulateur, adapté aux vitres des trains, peut être aisément utilisé sur toute la longueur du wagon, aussi bien à sa droite qu'à sa gauche. La prise des baies vitrées s'effectue par l'intermédiaire d'un outil de préhension à ventouses permettant une parfaite inclinaison des vitres, pour les poser sur les voitures avec précision et sans aucun effort, là où l'opérateur le souhaite. Ainsi, l'opérateur guide en toute sécurité la charge dans tous les points de la zone de travail avec des gestes ?naturels? conférés par l'absence de commande, notamment pour le mouvement vertical.

L'outil à ventouses est également utilisé pour la prise de planchers. Il est introduit à l'intérieur des voitures par l'espace où sera fixée la baie vitrée. Le manipulateur, monté sur une embase auto-stable, déplaçable par transpalette ou chariot élévateur pour être utilisable sur toute la longueur du train, "accompagne" le plancher jusqu'à la dépose au sol.

Ces applications illustrent l'intégration parfaite des manipulateurs au sein du poste de travail dans lequel ils doivent évoluer, pour permettre la manipulation de tous types de charges importantes et lourdes. Ils soulagent l'homme de fatigues inutiles et augmentent la performance globale des ateliers où ils sont utilisés.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.dalmec.com

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Diaporama] Au cœur de 3DCeram, la pépite limougeaude de l’impression 3D céramique

[Diaporama] Au cœur de 3DCeram, la pépite limougeaude de l’impression 3D céramique

La fabrication additive céramique progresse dans le domaine des hautes-technologies. La société 3DCeram, basée près[…]

La robotique mobile prend son indépendance dans les usines

La robotique mobile prend son indépendance dans les usines

Avec trois nouvelles imprimantes 3D, Stratasys part à la conquête de la production moyenne-série

Avec trois nouvelles imprimantes 3D, Stratasys part à la conquête de la production moyenne-série

« L’année 2020 a confirmé la place de l’impression 3D en production », clame Clément Moreau, directeur général de Sculpteo

« L’année 2020 a confirmé la place de l’impression 3D en production », clame Clément Moreau, directeur général de Sculpteo

Plus d'articles