Nous suivre Industrie Techno

Les labos se penchent sur la qualité des systèmes embarqués

Industrie et  Technologies
En complément du dossier sur les systèmes embarqués qui vient de paraître dans le magazine papier Industrie & Technologies, voici un point sur l'état de la recherche dans ce domaine à travers la description d'une dizaine de projets.


Standardiser les technologies de base, unifier les processus de développement, définir des modèles transverses de travail, créer des architectures plus performantes et plus sûres, favoriser l'interopérabilité des outils, migrer vers le logiciel libre... La recherche sur les systèmes embarqués se mobilise sur tous les fronts. Elle vise à aider l'industrie à décloisonner ses modèles de développement et à adopter un modèle transversal plus ouvert et plus efficace. Cette évolution est dictée par le souci de raccourcir les cycles de développement, de réduire les coûts et de pérenniser les investissements.

Au niveau européen, les systèmes embarqués font l'objet de l'initiative technologique conjointe Artemis (Advanced Research & Technology for Emabedded Intelligence & Systems). Lancée en février 2008 dans le cadre du 7e PCRD  avec un budget de 2,5 milliards d'euros sur 7 ans, elle se décline en huit programmes d'action dont l'un vise à améliorer la sécurité des systèmes embarqués dans les transports et la production industrielle. En 2008, 12 projets ont été sélectionnés. D'autres projets européens sont menés sur le sujet dans le cadre du volet ITEA du 7e PCRD dédié aux technologies de l'information.

En France, la recherche sur les systèmes embarqués se déroule au niveau national dans le cadre du RNTL (Réseau National des Technologies Logicielles) et au niveau local au sein des pôles de compétitivités. Morse, piloté par Sagem sur les méthodes et outils de vérification formelle, est un exemple de projet RNTL. Le sujet est traité de façon sectorielle par différents pôles de compétitivité : Mov'eo dans les transports ; Aerospace Valley dans l'aéronautique ; Minalogic dans l'électronique...etc. Mais c'est Systematic en Ile-de-France qui consacre le plus gros effort à cette problématique dans la défense, les transports et les télécoms. A ce jour, 137 projets sont labellisés représentant un effort de 700 millions d'euros. Une quinzaine de projets s'intéresse plus particulièrement à la sûreté des systèmes embarqués.

Coup de projecteur sur cinq projets européens et cinq projets français.

Ridha Loukil

Pour accéder au projet cliquez sur son nom.

CESAR
Cost efficient methods and process for safety relevant

INTERESTED
Interoperable Embedded Systems Tool chain for Enhanced rapid Design, prototyping and code generation

TECOM
Trusted Embedded Computing

SCALOPES
SCalable LOw Power Embedded platformS

CHESS

IMOFIS
Ingénierie des Modèles de Fonctions Sécuritaires

COUVERTURE
La certification libre

AUDACE
Analyse des causes de Défaillances des composants des systèmes électroniques embarqués

LAMBDA
Libraries for applying model based development approaches

SCARLET
Systèmes critiques pour l'automobile : robustesse des logiciels embarqués temps réel

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Un échangeur de chaleur ultra compact et efficace grâce à l'impression 3D et au design génératif

Fil d'Intelligence Technologique

Un échangeur de chaleur ultra compact et efficace grâce à l'impression 3D et au design génératif

Une équipe de recherche de l'Université de l'Illinois à Urbana-Champaign a présenté dans un article de la[…]

Le projet de recherche AIRchitecture sur les avions légers électriques tire un premier bilan et se prolonge

Le projet de recherche AIRchitecture sur les avions légers électriques tire un premier bilan et se prolonge

Le casque de réalité mixte XR-3 de Varjo fait dans le détail : la preuve par l'essai

Le casque de réalité mixte XR-3 de Varjo fait dans le détail : la preuve par l'essai

« L’exposition aux nanomatériaux doit être évaluée tout au long du cycle de vie pour concevoir des produits plus sûrs », pointe Jérôme Rose, médaille d’argent 2020 du CNRS

« L’exposition aux nanomatériaux doit être évaluée tout au long du cycle de vie pour concevoir des produits plus sûrs », pointe Jérôme Rose, médaille d’argent 2020 du CNRS

Plus d'articles