Nous suivre Industrie Techno

abonné

Les jeux sérieux s'industrialisent

FLORENT MAURIN

Sujets relatifs :

,
Séduisants pour les entreprises désireuses de répondre à leurs besoins en matière de formation, les jeux sérieux restent cependant coûteux. Des technologies logicielles permettant d'automatiser leur création, donc de revoir le prix à la baisse, font leur apparition chez plusieurs éditeurs. À vos marques...

Apprendre par le jeu : est-ce bien sérieux ? La question ne se pose plus guère, à l'heure de l'essor tous azimuts des « serious games », ces modules d'apprentissage ou de communication ludiques notamment destinés aux professionnels. Avec un taux de croissance annuel d'environ 15 %, pour un poids dépassant les 50 millions d'euros en 2012, le marché hexagonal se rapproche doucement de la maturité. Mais son expansion bute encore sur un écueil : le coût. La plupart des acteurs du secteur s'accordent en effet à estimer la facture moyenne d'un jeu « sur mesure », qui serait développé à partir de zéro pour un client, aux alentours de 100 000 euros. Un budget inaccessible pour les PME, et qui peut même, en ces temps de crise, refroidir les ardeurs des grands groupes du CAC 40.

Ces dernières années, les développeurs et éditeurs de serious games ont donc travaillé à industrialiser leurs processus de production. La première phase a été de s'inspirer de l'industrie du jeu vidéo classique, et de développer des moteurs logiciels assez flexibles pour servir de colonne vertébrale à tous les projets. « C'est ce que nous avons fait chez 3D Duo, grâce à un programme de recherche et développement soutenu par Oseo et le réseau Recherche et innovation en audiovisuel et multimédia (Riam), explique Sam Dahmani, le directeur Marketing et commercial de cette entreprise basée à Tourcoing (Nord). Aujourd'hui, nous incrémentons régulièrement notre moteur de nouvelles briques logicielles réutilisables. »

Désormais, la tendance est à l'automatisation. Et si le programme permettant de générer un serious game 100 % original en cliquant sur trois boutons est encore loin,[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0958

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2013 d'Industries & Technologies

Nous vous recommandons

RGPD : les technos pour respecter la réglementation

RGPD : les technos pour respecter la réglementation

C'est un tournant majeur pour bon nombre d'entreprises ayant des activités numériques. Plus aucune fuite de données[…]

CYBERSECURITE : LE SECTEUR ÉNERGÉTIQUE SOUS TENSION

CYBERSECURITE : LE SECTEUR ÉNERGÉTIQUE SOUS TENSION

Enedis se mobilise après le passage d'Irma

Enedis se mobilise après le passage d'Irma

Le quantique entre dans l'ère industrielle

Le quantique entre dans l'ère industrielle

Plus d'articles