Nous suivre Industrie Techno

"Les industriels doivent tenir compte du risque cyber lorsqu'ils testent la 5G", alerte Téodor Chabin, responsable sécurité d'un groupe français

Kevin Poireault

Aux Assises de la sécurité, Téodor Chabin est intervenu dans la table ronde intitulée : "5G : quels impacts en termes de sécurité ?"

© Kevin Poireault

Débit augmenté, latence diminuée, connexion en masse des objets... Les promesses de la 5G font rêver le monde industriel. Mais celui-ci doit anticiper les cyber-risques que ce réseau à grande échelle va faire peser sur lui, prévient Téodor Chabin, responsable de la sécurité d'un géant français de la défense, en marge d'une table ronde sur le sujet lors des Assises de la sécurité, qui se tiennent du 9 au 12 octobre à Monaco.

Que va changer la 5G pour l'industrie ?

Téodor Chabin : Avec l'émergence de l'usine du futur, on remarque une multiplication des objets industriels connectés (IIoT). Miracle : la 5G se positionne sur ce marché. C'est-à-dire qu'aujourd'hui, les appareils IIoT déployés dans les usines utilisent généralement des protocoles locaux, des réseaux bas-débit de type LoRa ou Sigfox, par exemple, mais on s'attend à ce que, petit à petit, la 5G l'emporte dans l'IIoT face à ces réseaux. Dès l'année prochaine aux Etats-Unis, au Royaume-Uni et dans certains pays asiatiques, et dans deux-trois ans en France.

Quand on parle d'applications de la 5G, le secteur automobile est souvent évoqué. Pourquoi ?

Parce que la 5G propose aussi des solutions dans le domaine de la mobilité. Par exemple, aujourd'hui Tesla et ses concurrents se posent la question : comment gérer les futures flottes de véhicules autonomes ? Ils ne savent tout simplement pas le faire à l'heure actuelle. On s'attend à ce que demain, la 5G, beaucoup plus performante que tous les réseaux de communication existants, permette de contrôler autant de véhicules simultanément.

Et puisse être massivement piratée...

Exactement. On peut imaginer qu'un industriel du secteur soit victime d'une attaque qui vise à détourner ses camions autonomes. Comme l'on n'est pas sûr à 100% du réseau de communication qui s'imposera, il est difficile de décider des solutions de cybersécurité à mettre en œuvre.

Les industriels sont-ils prêts face à ces cyber-risques ?

L'industrie a énormément de retard en cybersécurité. Les attaques les plus basiques, telles que NotPetya, font de plus en plus de dégâts dans le monde industriel. Aujourd'hui, la majorité des industriels gèrent la cyberdéfense de base. Avec l'arrivée de la 5G, ils vont devoir élargir leurs réflexions et se demander « Comment étendre mes efforts actuels en matière de cybersécurité à la 5G ? »

Je sais que beaucoup d'industriels, en particulier aux Etats-Unis, mènent des tests logistiques en utilisant la 5G. A mon sens, ils ne prennent pas suffisamment en compte le volet cybersécurité, si j'en crois les retours de mes collègues américains ou européens. Ou alors, s'ils en font, ils restent très discrets.

Sécuriser les futurs réseaux 5G n'implique-t-il pas des changements dans la manière dont les industriels préparent leur cybersécurité ?

Certainement. Il ne faudrait pas investir massivement aujourd'hui sur des solutions de cybersécurité, comme les security operation centers [SOC, soit une équipe qui assure la sécurité des systèmes d'information d'une entreprise, ndlr] et les sondes de détection des menaces, adaptées aux infrastructures réseaux locales actuelles. Celles-ci exploseront dans un à trois ans à cause de l'usine 4.0 et de l'arrivée de la 5G.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Une protection quantique contre l’ordinateur quantique

Fil d'Intelligence Technologique

Une protection quantique contre l’ordinateur quantique

Une cryptographie 100% quantique pour résister aux futurs ordinateurs quantiques. C’est ce que promet le partenariat annoncé le 3[…]

04/12/2019 | AlgorithmeQuantique
Avec sa « Ruche », Thalès apporte de l’agilité au développement des solutions de cyberdéfense

Avec sa « Ruche », Thalès apporte de l’agilité au développement des solutions de cyberdéfense

Éolien offshore, gaz de synthèse, cyber-sécurité automobile… les meilleures innovations de la semaine

Éolien offshore, gaz de synthèse, cyber-sécurité automobile… les meilleures innovations de la semaine

Le LiFi haut débit s’installe dans un avion

Fil d'Intelligence Technologique

Le LiFi haut débit s’installe dans un avion

Plus d'articles