Nous suivre Industrie Techno

Vidéo

Les imprimantes 3D personnelles prennent des couleurs

Les imprimantes 3D personnelles prennent des couleurs

La nouvelle imprimante 3D de Bits from Bytes.

© DR

Bits from Bytes fait faire un pas de plus à la démocratisation des imprimantes 3D domestiques en proposant une machine couleurs à moins de 3 000 euros.

Il est désormais possible de se fabriquer figurines, mugs, porte-clefs… et tout ce que l’imagination peut engendrer, chez soi et en couleurs pour 2 900 euros.

L’imprimante 3D Touch de Bits from Bytes (commercialisée par 3D Systems) se veut simple d’utilisation, avec son écran tactile. Il n’est même pas utile de la connecter à un ordinateur, il suffit de brancher une clef USB ou une carte SD avec le fichier STL de l’objet voulu. Elle peut comporter jusqu’à trois têtes d’impression et trois bobines de matériau à extruder, et donc trois couleurs.

La taille maximale de l’objet fabriqué est de 275 x 275 x 210mm. Les marchés adressés sont clairement la maison et la salle de classe.
 

Charles Foucault

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

"L’aéronautique est le premier de cordée dans la fabrication additive", pointe le directeur France d'EOS

Interview

"L’aéronautique est le premier de cordée dans la fabrication additive", pointe le directeur France d'EOS

L'impression 3D gagne du terrain dans l'industrie. Mais son intégration est inégale entre les différents secteurs.[…]

Drone anti-incendie, cybersécurité, nanosatellites… les meilleures innovations de la semaine

Drone anti-incendie, cybersécurité, nanosatellites… les meilleures innovations de la semaine

Avion hybride, nanosatellites, impression 3D... les innovations qui (re)donnent le sourire

Avion hybride, nanosatellites, impression 3D... les innovations qui (re)donnent le sourire

Aubert & Duval parie sur le couplage de la forge et de la fabrication additive pour gagner en compétitivité

Aubert & Duval parie sur le couplage de la forge et de la fabrication additive pour gagner en compétitivité

Plus d'articles