Nous suivre Industrie Techno

Les hélicoptères Black Hawk transformés en drones pour l'armée américaine

Julien Bergounhoux

Sujets relatifs :

, ,

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Les hélicoptères Black Hawk transformés en drones pour l'armée américaine

© Sikorsky Aircraft

La révolution apportée par les drones change la manière d'aborder de nombreuses problématiques lors d'opérations militaires, qu'il s'agisse de reconnaissance, d'approvisionnement ou de frappes ciblées en territoire ennemi. Mais le développement de nouveaux appareils dédiés est un processus long et coûteux, sans parler de son déploiement à grande échelle. Sikorsky Aircraft compte y circonvenir en adaptant simplement ses hélicoptères Black Hawk, déjà en service.

L'entreprise américaine Sikorsky Aircraft, spécialiste des hélicoptères et fabricant notamment des modèles Black Hawk et Sea Hawk, a fait voler le 11 mars un UH-60MU Black Hawk piloté à distance. Effectué en collaboration avec le centre de R&D AMRDEC (Aviation and Missile Research, Development, and Engineering Center) de l'armée américaine, ce vol fait partie du programme MURAL (Manned/Unmanned Resupply Aerial Lifter) de Sikorsky, qui vise à permettre aux missions de réapprovisionnement d'être effectuée par des appareils pilotés à distance.

Cette utilisation en tant que drone sera optionnelle et aura pour but d'augmenter le nombre de sorties tout en minimisant les risques pour le personnel et sans avoir à trop augmenter les cadences de travail, ni à accroître la taille de la flotte. Le déploiement de personnel pourra ainsi être réservé aux missions les plus délicates, et le rendement global des Black Hawk serait doublé. L'autre avantage d'une modification des Black Hawk par rapport à l'introduction de nouveaux équipements dédiés est bien évidemment le moindre coût que cela représente, ainsi que l'unicité de la flotte. Avoir moins de modèles différents signifie moins de pièces et moins de formations nécessaires pour les équipes.

Sikorsky travaille sur ces technologies depuis 2007, et a signé un accord de R&D coopératif (CRADA) avec l'armée américaine en 2013 pour formaliser cet effort et créer des démonstrateurs. Deux hélicoptères sont utilisés pour effectuer ces recherches, qui incluent des simulation de contrôle lors d'expéditions et des manoeuvres de précision.

La démonstration a été effectuée au centre de développement de Sikorsky, à l'aide de la technologie "Matrix" de Sikorsky, dédiée à l'automatisation des tâches pour le pilotage à distance, et d'une station de contrôle au sol conçue pour être portée sur soi. La technologie Matrix a pour but de doter les appareils à décollage et atterrissage vertical (VTOL, à savoir les hélicoptères et certains aéronefs à ailes fixes) d'un haut niveau de sophistication, afin qu'ils puissent effectuer des missions complexes avec une supervision humaine réduite au minimum.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Avion supersonique, apnée du sommeil, CES 2019… les innovations qui (re)donnent le sourire

Avion supersonique, apnée du sommeil, CES 2019… les innovations qui (re)donnent le sourire

Difficile de trouver la motivation en ce début de semaine ? Voici une petite sélection d’innovations qui pourraient vous aider[…]

Boom poursuit le développement de son avion supersonique

Boom poursuit le développement de son avion supersonique

Le Naviator, un drone mi-oiseau mi-poisson

Le Naviator, un drone mi-oiseau mi-poisson

[Meilleures technos de l'année] L'hydrogène a le vent en poupe

[Meilleures technos de l'année] L'hydrogène a le vent en poupe

Plus d'articles