Nous suivre Industrie Techno

Les gros réducteurs deviennent standards

F.-X. L.
- SEW-Eurodrive lance des réducteurs standards de grandes tailles afin d'éviter les coûteuses exécutions spéciales.

La manutention lourde, le vrac et les gros procédés que l'on trouve sur les chantiers, les carrières et dans certaines industries ont besoin de très gros systèmes d'entraînement. Ils doivent répondre aux mêmes exigences de fiabilité, de disponibilité, de bon rapport qualité/prix et de commodité de la documentation que les matériels plus petits. Pour ces marchés, SEW-Eurodrive a développé une nouvelle plate-forme de réducteurs, la série X, qui, dans un premier temps, va couvrir la plage 58 000 à 175 000 Nm. Ces réducteurs à engrenages cylindriques et cylindro-coniques bénéficient d'un concept de système modulaire, ce qui se traduit par un étagement très fin de la gamme dotée d'une grande flexibilité fonctionnelle.

Réversibilité du carter et refroidissement efficace

Ces réducteurs s'installent dans toutes les positions et sont disponibles en exécution à pattes, à bride ou pour montage pendulaire. Leur carter en fonte grise présente un axe de symétrie horizontal. Pour la maintenance d'un convoyeur, par exemple, il suffit d'avoir un seul réducteur en réserve pour les exécutions droite et gauche.

Pour les applications nécessitant d'implanter un coupleur hydraulique ou un frein, l'entreprise a développé un ventilateur dit "avancé" où l'entrée radiale d'air reste suffisante même en présence d'un élément à proximité.

Pour les réducteurs monoblocs à deux trains, un refroidissement par eau est ajouté au couvercle d'inspection. La chaleur s'évacue à l'aide de conduits d'eau situés dans le couvercle.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0893

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2007 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

TÉLÉCOMS

Focus

TÉLÉCOMS

La ligne téléphonique en cuivre monte en débitFace à la fibre optique, la traditionnelle ligne téléphonique en cuivre résiste. En combinant six paires[…]

01/04/2009 | AlertesR & D
ÉLECTROMÉNAGER

Focus

ÉLECTROMÉNAGER

GOOGLE RELANCE LINUX DANS LE MOBILE

GOOGLE RELANCE LINUX DANS LE MOBILE

Le microscope descend à l'échelle de l'atome

Le microscope descend à l'échelle de l'atome

Plus d'articles