Nous suivre Industrie Techno

Vidéo

Les enjeux technologiques du test de IXV, la première navette spatiale européenne de l'ESA

Les enjeux technologiques du test de IXV, la première navette spatiale européenne de l'ESA

© ESA

Le 11 février 2015 à 14h, l'Agence spatiale européenne (Esa) va tester la première navette spatiale européenne, baptisée IXV, au centre spatial de Kourou, en Guyane. Conçue par Thales Aleania Space, la navette, d'un poids de deux tonnes, longue de cinq mètres, haute de deux mètres cinquante et large de deux mètres vingt pourra servir à l'avenir au transport de personnes ou à l'acheminement d'échantillons. Elle sera lancée par une fusée Vega.

 

Avec IXV, l'agence spatiale européenne (ESA) souhaite se dote d'une navette spatiale polyvalente, capable d'effectuer des missions variées, comme convoyer des échantillons, voire être décliné dans une version de plus grande taille, afin de rapatrier des astronautes sur Terre.

Pour valider les tests faits en soufflerie, tester le système de guidage de la navette et vérifier l'efficacité de la protection thermique, l'Esa effectuera un vol test d'une heure quarante le 11 février 2015, aux alentours de 14 heures. IXV doit s'élever à 412 km au-dessus du sol. Il sera propulsé par la fusée Vega, conçue par Arianespace, qu'il quittera après 340 kilomètres.

Par la suite, la navette doit regagner la terre, ou plûtot l'Océan Pacifique, à une vitesse de 7,7 km/s. Un bateau devrait repêcher IXV, afin de valider par de nouveaux examens son comportement au cours de ce test.

Dans une vidéo qui vient d'être mise en ligne sur la chaîne Youtube de l'ESA, les scientifiques qui travaillent sur le projet de navette spatiale européenne IXV détaillent (en anglais) les enjeux technologiques de ce test.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Les moteurs ioniques à effet Hall d'Exotrail propulseront deux nano-satellites de la constellation ELO d’Eutelsat

Les moteurs ioniques à effet Hall d'Exotrail propulseront deux nano-satellites de la constellation ELO d’Eutelsat

Le 19 février, la start-up française Exotrail a annoncé la signature d’un contrat pour fournir ses moteurs ioniques[…]

20/02/2020 | SatelliteMoteur
« Nous sommes dans la deuxième bulle du spatial », affirme Marc Leminh, directeur de l'innovation de Kinéis

« Nous sommes dans la deuxième bulle du spatial », affirme Marc Leminh, directeur de l'innovation de Kinéis

Les secrets du revêtement « noir animal » qui permettra à Solar Orbiter d'affronter le Soleil

Les secrets du revêtement « noir animal » qui permettra à Solar Orbiter d'affronter le Soleil

SpaceX passe avec succès le test en vol d’évacuation d’urgence de Crew Dragon

SpaceX passe avec succès le test en vol d’évacuation d’urgence de Crew Dragon

Plus d'articles