Nous suivre Industrie Techno

Avis d'expert

Les enjeux du plan cloud : la vision d'Alcatel-Lucent

Les enjeux du plan cloud : la vision d'Alcatel-Lucent

© DR

Le cloud, un des trente-quatre plans industriels lancés par Arnaud Montebourg, a été présenté début juin au comité de pilotage, composé de huit ministres dont Axelle Lemaire, Ségolène Royal, Aurélie Filipetti ou Jean-Yves Le Drian. Dans ce décryptage, Matthieu Destot, vice-président France chez Alcatel-Lucent, revient sur certains points clés de ce rapport basé sur les contributions de différents acteurs du cloud ainsi que d’organisations professionnelles en charge de développer le numérique en France. Le plan cloud préconise donc un ensemble d’actions concrètes pour, à la fois développer la filière du cloud en France, et pour accroître la demande.

Un des premiers points importants concerne l'exemplarité de l’Etat, la modernisation de l’action publique et la neutralité/priorité cloud dans les marchés publics. En effet, les centrales d’achats publiques à destinations des administrations ou des secteurs hospitaliers (UGAP, SAE, UNIHA) ne prennent pas encore, ou trop peu, en compte les spécificités des nouvelles offres cloud dans des domaines comme les communications unifiées (UCaaS) ou encore les services de Wi-Fi managés. Ces types de solutions permettent aux administrations de disposer des fonctionnalités des outils collaboratifs, mais aussi de proposer aux usagers des services d’accueil bien plus évolués, tout en s’affranchissant des contraintes techniques. Ces offres répondent aux impératifs de sécurité et de gouvernance nécessaires aux administrations françaises. Il est donc primordial d’ouvrir les discussions avec ces centrales pour favoriser la mise en place de solutions cloud et pour contribuer à l’exemplarité de l’Etat.

Souveraineté du cloud

Arnaud Montebourg appelait de ses vœux, il y a quelques mois, l’exemplarité de l’Etat (via l’UGAP) pour la commande publique française, la mise en place de solutions cloud en France (sécurisées, opérées au plus proche des utilisateurs) se révèlerait un formidable levier pour atteindre cet objectif.
Le rapport recommande d'autre part, de développer le « cloud personnel ». L’impact des tablettes dans le monde de l’entreprise, souvent associé à des problématiques de sécurité et stigmatisé par le phénomène du «BYOD» (Bring your own device), va au-delà du terminal lui-même et de son usage. Il redéfinit la manière avec laquelle les utilisateurs consomment leurs contenus, services et applications. Cet ensemble unique, personnel et dynamique a un nom : le « cloud personnel ». Chacun de nous le façonne, au gré des besoins et des envies, en complément des services et applications offerts par l’entreprise.

BYOD, symptôme de la numérisation des entreprises

Certains tentent d’opposer ce phénomène du « cloud personnel » aux pratiques des directions informatiques et ils brandissent l’épouvantail du ShadowIT et de la non-reprise de ces applications et terminaux provenant du grand public et entrant dans l’entreprise. C’est surtout une nouvelle source de productivité des collaborateurs et la numérisation de nos entreprises qu’il faut appréhender à travers ce phénomène. Nombre d’entreprises l’ont d’ores et déjà compris, et de ce fait, les attentes vis-à-vis des directions informatiques se centrent désormais sur les modèles d'accessibilité aux outils et services, principalement à la demande. Le contenu du « cloud personnel » doit être accessible de partout, à tout moment. Le support de celui-ci a principalement deux impacts professionnels: toute application doit nativement fournir cette capacité multiterminal, et les services délivrés doivent pouvoir offrir une intégration avec des applications ou services externes, qu’ils soient dans un cloud privé ou public (intégration d’applications avec des business process par exemple). Dans l’ère du« cloud personnel » ce n’est plus l’applicatif et le terminal qui est mis en avant mais l’usager et sa capacité à s’approprier les outils pour apporter à son entreprise davantage de compétitivité.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Bertin Nahum veut conquérir le monde avec ses robots chirurgicaux

Bertin Nahum veut conquérir le monde avec ses robots chirurgicaux

Portrait du PDG de Quantum Surgical, Bertin Nahum, qui prépare l’arrivée sur le marché de son prochain robot[…]

« En Europe, la difficulté n’est pas tant la création d’entreprises que leur croissance », selon Chahab Nastar, chef de l’innovation d’EIT Digital

Interview

« En Europe, la difficulté n’est pas tant la création d’entreprises que leur croissance », selon Chahab Nastar, chef de l’innovation d’EIT Digital

La maintenance à distance d’Oculavis récompensée à l’EIT Digital Challenge 2019

La maintenance à distance d’Oculavis récompensée à l’EIT Digital Challenge 2019

Pour bien commencer la semaine : L’étage supérieur d’Ariane 6 a son usine 4.0

Pour bien commencer la semaine : L’étage supérieur d’Ariane 6 a son usine 4.0

Plus d'articles