Nous suivre Industrie Techno

abonné

Les énergies marines, eldorado des industries navales

Hugo Leroux

Sujets relatifs :

, ,

DCNS vient de passer actionnaire majoritaire d’OpenHydro. En prenant le contrôle de la start-up, conceptrice la fameuse hydrolienne actuellement testée par EDF, le français vise un leadership mondial dans l’hydrolien. Son PDG Patrick Boissier fixait récemment l’objectif de 25% de part de marché mondiale en 2025.

L’annonce de DCNS est révélatrice : les industriels français des activités navales voient de plus en plus les énergies marines renouvelables (EMR) comme un débouché viable. Le Groupement des industriels des constructions et activités navales (Gican) a récemment dévoilé une étude optimiste sur le sujet, qui estime à 15 et 20 GW les capacités installées en France d’ici 2030. Avec à la clé des dizaines de milliers d’emplois… et un rôle à jouer sur toute la chaîne de valeur, de la fabrication à l’installation des machines, en passant par l’assemblage.

Dans les faits, les EMR recouvrent des systèmes différents « Il y a d’abord l’éolien posé, adaptation en mer du savoir-faire des turbiniers terrestres. Un marché déjà bien lancé via les appels d’offre du gouvernement et[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

En Espagne, la première éolienne offshore télescopique est entrée en service

En Espagne, la première éolienne offshore télescopique est entrée en service

Au large des îles Canaries, la première éolienne offshore espagnole a une particularité : elle est[…]

Le biorecyclage enzymatique prend de la bouteille

Le biorecyclage enzymatique prend de la bouteille

Chez Hydro, un tri fin pour un aluminium bas carbone

Chez Hydro, un tri fin pour un aluminium bas carbone

Mini-moteurs ioniques, piles à hydrogène, Global Industrie… les meilleures innovations de la semaine

Mini-moteurs ioniques, piles à hydrogène, Global Industrie… les meilleures innovations de la semaine

Plus d'articles