Nous suivre Industrie Techno

Les enceintes acoustiques se font oublier

Ridha Loukil
Les enceintes acoustiques se font oublier

Des enceintes ultra-plates qui s'accrocheront au mur ou s'intégreront dans les meubles.

© DR

En utilisant la technologie des haut-parleurs ultra plats l'IDMT et Sennheiser Electronic créent des enceintes qui se fondent dans les murs et les meubles.

Elles sont invisibles. Mais tout aussi audibles et puissantes que les grandes enceintes acoustiques traditionnelles.

La technologie de reproduction du son développé par le Fraunhofer-Institut für Digitale Medientechnologie (IDMT) d’Ilmenau, en Allemagne, qui vient d'être présentée à l'IFA paraît incroyable. Elle conduit à des enceintes acoustiques si plates qu’elles peuvent être dissimulées dans les murs, les matériels multimédia et même les meubles.

Peu d’informations techniques sont révélées par la vénérable institution de recherche allemande. On sait toutefois que l’enceinte utilise un réseau de petits hauts-parleurs ultra-plats utilisés dans les casques d'écoute haut de gamme, du style de ceux développés par Sennheiser Electronic GmbH, spécialiste outre-Rhin des accessoires audio, avec qui l’Institut Fraunhofer, co-développe cette nouvelle technologie d'enceintes acoustiques ultra-plates.

« Cette collaboration avec l’Institut Fraunhofer constitue un nouveau domaine d’application à nos haut-parleurs électrodynamiques miniatures haut de gamme. Grâce à leur faible épaisseur, ceux-ci conviennent parfaitement aux enceintes les plus plates, sans apporter aucune perte de fidélité sonore. Ils sont pour cela disposés en réseaux (Arrays) qui offrent une qualité audio inédite », explique Jürgen Peissig, directeur R&D sur le traitement du signal et les hautes fréquences chez Sennheiser Electronic.

Une technologie qui parait prometteuse, puisque Sandra Brix, responsable du projet à l’IDMT, estime que : « Cette nouvelle génération de haut-parleurs offre une balance tonale et une pression acoustique qui permettront à l’avenir une utilisation professionnelle dans les domaines du cinéma ou du concert. Même directement accrochés au mur ou intégrés dans des équipements multimédia ou du mobilier, ils peuvent reproduire un spectre de fréquences allant de 100 Hz à 20 kHz. Ceci distingue notre nouveau concept de celui des haut-parleurs plats habituels, qui atteignent une fidélité satisfaisante à ces niveaux de reproduction, seulement s’ils sont placés à une certaine distance du mur ».

Ridha Loukil

Pour en savoir plus : http://www.idmt.fraunhofer.de/ & http://www.sennheiser.com


 
 
 
 
 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Débat] Faut-il accepter le stockage des données biométriques ?

[Débat] Faut-il accepter le stockage des données biométriques ?

Les systèmes de reconnaissance faciale, de l’iris ou des empreintes digitales se généralisent sur les terminaux[…]

Mohamed Sabt sécurise les smartphones

Mohamed Sabt sécurise les smartphones

Des vêtements ultratechniques pour lutter contre le chaud et le froid

Des vêtements ultratechniques pour lutter contre le chaud et le froid

Micro-électronique : Sabrina Fadloun explique sa thèse en 180 secondes

Micro-électronique : Sabrina Fadloun explique sa thèse en 180 secondes

Plus d'articles