Nous suivre Industrie Techno

Les éditeurs de logiciels misent sur la mobilité

Mirel Scherer

Sujets relatifs :

,
Les éditeurs de logiciels misent sur la mobilité

À partir de son PDA, le technicien peut transmettre, en temps réel, au serveur central les dates et le contenu de ses rapports d'intervention.

© D.R.

- Aussi bien pour la gestion de la maintenance que l'ERP, les éditeurs intègrent les solutions mobiles dans leurs applications.

Le potentiel de systèmes de communication mobiles ne laisse pas indifférents les éditeurs de logiciels applicatifs et, en premier lieu, ceux de GMAO (gestion de la maintenance assistée par ordinateur). Carl International, Indus, Siveco Group, Datastream..., tous ont intégré dans leur solution un module "mobile". La raison ? « La mobilité donne un accès en temps réel aux informations, embarquées ou distantes, et permet donc aux utilisateurs de gagner du temps », répond Jean-Philippe Cesari, directeur commercial de Carl International. Son logiciel, Carl Master, dispose ainsi d'un Pack Mobilité (logiciel et matériel) qui s'adresse aussi bien aux techniciens de maintenance qu'aux magasiniers. Les terminaux sont autonomes et se connectent périodiquement avec le serveur GMAO (sur réseau filaire ou Wi-Fi).

Le logiciel Service Suite d'Indus rend, lui aussi, plus efficace l'utilisation des ressources mobiles dans la gestion des actifs d'une entreprise. Les ressources sont dispatchées en fonction des besoins, des outils mobiles utilisés et de l'information sur le client dont la force mobile dispose.

Mêmes objectifs pour Siveco Group qui propose, depuis quinze ans, des solutions mobiles à ses clients et dont le logiciel de gestion de maintenance, Coswin, intègre un module "mobile". « Le marché des PDA a explosé et nous avons adapté notre offre aux nouveaux besoins d'une clientèle nomade », explique Carlo Fichera, PDG de la société. « Bien sûr, les utilisateurs sont toujours un peu réticents au début, constate Carlo Fichera. Il y a une prise de contact avec un matériel nouveau qu'ils ne maîtrisent pas. Passé ce cap, l'utilisateur est généralement séduit par la facilité d'utilisation. » Le principal problème rencontré au cours d'un déploiement de ce type est donc finalement l'analyse des transactions à réaliser sur le PDA et le filtrage des données à adresser à l'utilisateur afin de cibler, au mieux, son utilisation.

Rapprocher le système d'information du terrain

Datastream - qui a été repris fin mars 2006 par Infor - propose lui aussi une offre mobile pour PDA ou Pocket PC, interfacée avec Datastream 7i, sa solution d'EAM (gestion des actifs). Objectif : couvrir un large domaine d'interventions, de la gestion des travaux à la gestion des équipements, l'étalonnage, la tournée d'inspection et la gestion des stocks de matériels. « Datastream 7i Mobile améliore la disponiblité et le cycle de vie des équipements puisqu'elle facilite les interventions et les tournées sur site », explique Gaël Schmid, responsable marketing EMEA de Datastream.

La nouvelle version du logiciel KIM'SAV de Kimoce, spécialiste de solutions de services après-vente, possède le module optionnel KIM'PDA qui donne la possibilité aux techniciens itinérants, à partir d'un simple Pocket PC via GSM/GPRS, de charger toutes les demandes d'interventions et d'avoir accès à l'historique de chacun des clients. On peut suivre en temps réel les interventions et le technicien peut transmettre au serveur central les rapports d'interventions et l'état des stocks - déclenchant les actions logistiques pour un réapprovisionnement, ou l'émission de factures.

De SAP à Oracle, en passant par Microsoft, Intentia, IFS, SSA et autres Cegid, les éditeurs de logiciels d'ERP s'intéressent eux aussi de près aux possibilités de la communication mobile. À tout seigneur tout honneur, SAP compte de nombreuses applications qui intègrent ces outils. « La mobilité est pour nous un moyen de rapprocher le système d'information du terrain », indique Jean-Michel Franco, responsable du marketing des solutions chez SAP France.

SAP "mobilise" donc les composantes des applications qui nécessitent de telles utilisations, notamment les dimensions CRM (gestion de la relation client), gestion de la maintenance, gestion des entrepôts, gestion des temps et des activités, déplacements professionnels, business intelligence, etc.

Selon Jean-Michel Franco, « la difficulté est que la mobilité touche des activités jusque-là peu informatisées, qui passaient par des intermédiaires pour entrer l'information dans le système ». Elle s'accompagne donc de nouveaux investissements logiciels et matériels et surtout d'une nécessaire gestion du changement. « On vise une population itinérante, en général très avide d'autonomie, qui peut percevoir ces technologies comme un moyen de les suivre de plus près », constate l'expert.

Un avis que partage Frédéric Linder, responsable mobilité chez Oracle France. Il insiste sur la prise en compte de la dimension humaine dans ces projets. « Techniquement, les possibilités sont très vastes, encore faut-il convaincre les futurs utilisateurs de l'intérêt de cette approche », remarque l'expert.

Accélérer la diffusion de l'information

Oracle apporte ainsi aux utilisateurs une offre bâtie sur un socle technologique sur lequel s'appuient les applications. « Le socle technologique a deux modes de fonctionnement : connecté et déconnecté », explique le spécialiste d'Oracle. Le premier mode fait appel au portail mobile multiaccès Oracle9iAS Wireless et s'adresse à des utilisateurs nomades qui veulent rester connectés. Il est indépendant du terminal mobile et supporte toutes les architectures sans fil. Le second mode, déconnecté, permet de traiter des applications sur un PDA grâce à une base de données mobile. La liaison RFID-mobilité se généralise, car Oracle propose, comme SAP, une solution qui allie ces deux outils.

Pour Pierre Dianteill, directeur marketing de Cegid, « la mobilité est un accélérateur évident de la diffusion de l'information. Il ne faut pas cependant la limiter qu'à son aspect externe, elle est aussi interne à la société. » Les solutions Web Access de Cegid permettent de déployer et d'utiliser toutes les fonctions de l'ERP au sein de la société, quelles que soient les problématiques de sites distants, de flux d'informations. « Les applications de gestion commerciale, de CRM, de gestion d'affaires et de production sont concernées par les problématiques de mobilité, sur tous les marchés que couvre Cegid », remarque le responsable de la société. Quant aux contraintes de la mobilité, elles sont, selon Pierre Dianteill, « majoritairement techniques et fortement liées au monde des télécommunications, et cela à deux niveaux : d'abord le choix technologique pour l'éditeur, ensuite, l'appréhension de ces technologies par nos clients. » C'est la raison pour laquelle Cegid fait appel à des partenaires spécialisées dans la mise en oeuvre de technologies télécoms ou radiofréquence.

Business Consultant chez IFS France, Gilles Bourquard insiste, lui, sur les avantages qu'apporte la mobilité aux utilisateurs d'un ERP. Économie de temps, qualité améliorée, trésorerie plus saine (accélération de la facturation des affaires), flexibilité des ressources humaines, évolutivité... la liste est longue. La solution Mobilité Wireless de l'éditeur suédois a été construite progressivement avec des technologies IBM et utilise des standards comme J2EE. « Sécurisée, elle permet aussi bien le travail en ligne que hors ligne et est indépendante du matériel utilisé », explique l'expert. Ses applications : dans l'industrie (supply chain...) et les services.

Microsoft vise, lui aussi, la mobilité, qui est déjà très présente dans son outil CRM dont la dernière version 3.0, sortie en janvier 2006, intègre un module "mobile". « Côté ERP, les applications "mobiles" sont surtout traitées par les intégrateurs de la solution Dynamics NAV ou AX. La phase deux de notre développement d'une nouvelle solution intégrée basée sur .Net, qui démarrera en 2008, facilitera grandement le développement des applications mobiles », explique Jean-Christophe Dupuy, directeur marketing de Microsoft Business Solutions.

LA MOBILITÉ VUE PAR LES ÉDITEURS

Avantages - Équiper les commerciaux itinérants - Rendre le système d'information utilisable dans les entrepôts et les usines - Mettre à disposition des techniciens de maintenance une information pertinente Les difficultés - Convaincre les utilisateurs parfois réticents des atouts de la mobilité - Cerner les données pertinentes à traiter - Mettre en oeuvre un système intégré

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0879

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2006 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Aussitôt livré, aussitôt facturé

Aussitôt livré, aussitôt facturé

- Dès que les jouets sont en rayon, le bon de livraison est envoyé par GPRS pour une facturation dès le lendemain.Éric Dunis, directeur informatique[…]

01/06/2006 | 4. CHEZ HARMONY
Les camions et les grues gérés au plus près

Les camions et les grues gérés au plus près

À l'usine, le sans-fil réduit les coûts

À l'usine, le sans-fil réduit les coûts

Les relations commerciales optimisées

Les relations commerciales optimisées

Plus d'articles