Nous suivre Industrie Techno

Les éditeurs de logiciels européens se regroupent

Industrie et Technologies

Sujets relatifs :

, ,
Les éditeurs de logiciel indépendants européens créent l'European Software Association. Son objectif : devenir le porte-parole de l'industrie du logiciel.


Un groupe de 26 éditeurs de logiciel indépendants (ISV) européens vient d'annoncer la création de l'European Software Association lors d'une manifestation publique qui s'est tenue à la fin de la semaine dernière au Parlement Européen de Strasbourg. Cette organisation professionnelle, qui représente l'industrie européenne du logiciel, entend devenir le principal interlocuteur auprès des institutions de l'Union Européenne, des médias et du grand public sur les questions touchant l'industrie du logiciel. Elle entend également faire bénéficier ses membres des meilleures pratiques et améliorer la coopération professionnelle au sein du secteur.

Jeremy Roche, Président du Conseil d'administration, estime : ' Nous sommes convaincus que ce secteur peut largement contribuer à l'innovation en Europe. Il présente déjà des avantages économiques et sociaux de par le chiffre d'affaires considérable qu'il génère et le grand nombre de personnes qu'il emploie. En coopérant plus étroitement avec les décisionnaires au niveau européen et avec d'autres organisations professionnelles, nous pensons pouvoir également rendre d'autres secteurs européens plus compétitifs, mais pour cela, nous avons besoin d'être représentés par un organisme professionnel d'où la création de l'European Software Association '.

Les premiers ISV à adhérer à cette association sont notamment Business Objects , Cegid, Coda Group, Dassault Systèmes, Hogia AB, LogicaCMG, Mamut ASA, Microsoft, SAP, Unicorn, Unit4Agresso et Vidus. L'European Software Association est le fruit d'une série de réunions qui ont rassemblé, l'année dernière, les PDG. d'ISV européens autour des problèmes de l'industrie du logiciel. Conscients de l'avantage que représenterait une institution permanente pour défendre les intérêts de l'industrie du logiciel au niveau européen, les participants ont entrepris de créer l'European Software Association.

Ce groupe fondateur a depuis rencontré les principaux représentants de la Commission Européenne qui ont approuvé l'initiative. Jesùs Villasante, Président de l'unité Technologies du logiciel de la Commission Européenne, a d'ailleurs officialisé la création de l'Association lors de sa séance d'ouverture.

Structurer l'industrie européenne du logiciel

La principale mission de l'European Software Association est de structurer l'industrie européenne du logiciel dans son ensemble, en collaborant avec les législateurs de l'UE et les autres intervenants du secteur. De plus, l'Association veut devenir le siège d'une politique commune, des meilleures pratiques et de la coopération avec les associations professionnelles d'autres secteurs. Elle entend également soutenir la recherche et l'enseignement par le biais de programmes spécifiques.

Pour les mois à venir, les activités visant à accélérer la mise en place sont à l'ordre du jour, avec notamment des rencontres entre les membres du Conseil de l'Association et les Parlementaires européens et fonctionnaires de la Commission responsables de la législation sur les logiciels, l'examen des projets législatifs en cours, l'adhésion de nouveaux ISV et la création de programmes de formation et de constitution de réseau pour soutenir les activités des membres de l'Association.
L'European Software Association compte actuellement 26 membres et prévoit d'en réunir rapidement beaucoup plus étant donné le vif intérêt qu'elle suscite.

L'Association est dirigée par le Président du Conseil par intérim, Jeremy Roche, PDG. du Groupe Coda. Le Conseil par intérim se compose de cadres supérieurs issus de huit entreprises membres : Maurizio Carli (Business Objects), Patrick Bertrand (Cegid), Philippe Forestier (Dassault Systèmes), Bert-Inge Hogsved (Hogia AB), Eilert Hanoa (Mamut ASA), Vladimir Kovar (Unicorn), Chris Ouwinga (Unit4Agresso) et Martin Knestrick (Vidus).

Une force de proposition

Les membres du Conseil ont fait savoir qu'un large éventail de domaines de la politique européenne sera examiné afin de prendre les mesures nécessaires. Le secteur du logiciel est directement concerné par un certain nombre d'initiatives actuellement à l'ordre du jour au niveau européen, notamment la protection de la propriété intellectuelle, les mesures contre le piratage, le financement public de la recherche et du développement, l'interopérabilité des systèmes, l'amélioration de la sécurité en ligne et la contribution de l'industrie du logiciel au partenariat pour la croissance et l'emploi.

Eilert Hanoa, Vice-président, a déclaré : ' L'European Software Association entend aider la Commissaire Reding et ses collègues à examiner les initiatives sous des angles différents et proposer ses recommandations et ses conseils pour une application efficace des directives. Notre objectif est de nous assurer que le secteur est correctement représenté auprès des décisionnaires, en leur fournissant les informations requises pour élaborer une législation favorable à l'industrie et au commerce européens dans leur ensemble '.

Jean-François Prevéraud

Les membres fondateurs de l'European Software Association sont :

 1C S.C. Info World S.R.L.
 Abaqus KTW
 Afas Business Solutions Lexware GmbH & Co. KG
 Beta Systems Software AG Logica CMG
 Business Objects S.A. Mamut ASA
 CCS S.A Microsoft
 Dassault Systèmes Msg systems ag
 Datev Northgate Information Solutions
 Cegid SAP
 Coda UCS Software Manufacturing
 Fenestrae B.V. Unicorn
 F-Secure Corporation Unit 4 Agresso
 Hogia AB  Vidus
 
Pour en savoir plus :
http://www.europeansoftware.org

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Les Prix Inria 2018 récompensent les sciences du numérique

Les Prix Inria 2018 récompensent les sciences du numérique

Au Collège de France, l’Institut national de recherche en informatique et en automatique (Inria) a récompensé trois[…]

Avec Mentalista, le foot se joue par la pensée

Avec Mentalista, le foot se joue par la pensée

Alternatives aux GAFAM, tech et vin, quantique européen… les meilleures innovations de la semaine

Alternatives aux GAFAM, tech et vin, quantique européen… les meilleures innovations de la semaine

Méthode TRIZ : « automatiser l’innovation grâce au machine learning »

Interview

Méthode TRIZ : « automatiser l’innovation grâce au machine learning »

Plus d'articles