Nous suivre Industrie Techno

Les éditeurs de CAO marquent le pas

Industrie et  Technologies
Autodesk, Dassault Systèmes, PTC, Cadence, Synopsys, Mentor Graphics ... tous les éditeurs de CAO, quel que soit leur domaine applicatif marquent le pas. Inquiétant car les bureaux d'études devraient être à l'origine de la reprise.


L'éditeur américain Autodesk, vient d'annoncer qu'il allait se séparer prochainement d'environ 750 salariés, soit 10 % de ses effectifs. Raison invoquée, diminuer ses coûts de fonctionnement annuels de 130 millions de dollars, alors que l'impact de la crise se fait de plus en plus sentir sur ses ventes. Il faut dire que la situation évolue rapidement et pas dans le bon sens.

Lors de l'annonce de ses résultats 2008, l'année fiscale d'Autodesk se termine fin janvier, qui a eu lieu en mars 2008, Autodesk prévoyait de passer d'un chiffre d'affaires de 2 172 millions de dollars pour son année fiscale 2008 à une fourchette de 2 425/2 475 M$ pour son année fiscale 2009, soit une progression de 11,7 à 14 %.

Lors de la publication des résultats du troisième trimestre, le 20 novembre dernier, la fourchette était ramenée à 2 350/2 375 M$ et le 15 janvier, elle était encore réduite à 2 300/2 325 M$. La progression n'étant plus alors que de 5,9 à 7 %, soit la moitié de ce qui était prévu initialement. Notons toutefois qu'Autodesk a engrangé un bénéfice de 289 M$ sur les neuf premiers mois de son année fiscale 2009, en hausse de 11,3 %. L'éditeur disposait aussi à cette date de 796 M$ en banque.

Notre champion national, Dassault Systèmes, a quant à lui tenu une conférence pour les analystes financiers jeudi dernier pour annoncer que sa première perception des résultats de son dernier trimestre 2008 était décevante. Alors que l'éditeur tablait sur un chiffre d'affaires trimestriel de 385 à 395 millions d'Euro, il revoit sa copie à la baisse parlant de 382 M€. Cela devrait tout de même mettre le chiffre d'affaires de l'année à 1,34 milliards d'Euros, soit le bas de la fourchette des prévisions (1,34 à 1,35 B€). Soit tout de même une hausse de 5 % par rapport à 2007.

Commentant cette première analyse, Bernard Charlès, directeur général de l'éditeur s'est déclaré surpris par la chute brutale des revenus en décembre, notamment pour les ventes de nouvelles licences. Il a toutefois insisté sur la bonne tenue des ventes de SolidWorks, ainsi que de Simulia pour les outils de calcul et de simulation. Il reste toutefois confiant pour l'année 2009 : « un nombre important de clients ayant reporté leurs commandes ce dernier trimestre confirment clairement leur besoin et leur intention d'acheter nos solutions logicielles ». Ce qui n'a pas empêché le cours de l'action de chuter de 5,37 % vendredi à la bourse de Paris.

De son côté, PTC annonce que son premier trimestre fiscal 2009, qui se terminait fin décembre, devrait finalement être clos aux environs de 240 M$, alors que la prévision était de 250 à 260 M $. Siemens PLM Software, quant à elle, se retranche derrière son statut de division du groupe Siemens pour ne communiquer aucun chiffre.

L'électronique aussi

Côté CAO-Electronique nous avions évoqué la semaine dernière les résultats de Cadence Design Systems, lui aussi frappé par la crise. La société a ainsi annoncé mi-décembre avoir réalisé un chiffre d'affaires de 232 millions de dollars sur son troisième trimestre fiscal 2008, à comparer aux 401 M$ réalisés sur la même période de 2007. Ce qui se traduit par une perte nette de 169 M$ ... et le départ de 12 % des effectifs, 625 personnes. Les prévisions de chiffre d'affaires de la société pour l'ensemble de l'année 2008 se situent entre 1 025 et 1 035 M$ à comparer aux 1 620 M$ réalisés en 2007. De fait, Cadence devrait enregistrer une perte de 295 à 300 M$ pour 2008. L'annonce des résultats définitifs est prévue pour le 04 février.

Autre leader de ce domaine, Synopsys a terminé fin octobre son année fiscale 2008 sur un chiffre d'affaires de 1,337 milliards de dollars, en hausse de 10,3 %. Il envisageait lors de la publication de ces résultats début décembre, un chiffre d'affaires dans une fourchette de 1,380à 1,410 B$ pour son année fiscale 2009, soit une progression de 0,3 à 0,5 % seulement.

Enfin, Mentor Graphics a annoncé le 11 novembre dernier une baisse de son objectif pour son année fiscale 2009, qui va se terminer fin janvier. D'un objectif initial de 915 M$ annoncé en février 2008, la société est revenue à 815 M$. La société avait réalisé un chiffre d'affaires de 880 M$ sur son année fiscale précédente terminée fin janvier 2008.

Du côté du calcul et de la simulation, le leader du marché, MSC-Software, annonçait début novembre avoir clos les neuf premiers mois de son exercice fiscal 2008 sur un chiffre d'affaires de 189,4 millions de dollars en hausse de 8 % par rapport à la même période de 2007. MSC-Software avait terminé son année fiscale 2007 sur un chiffre d'affaires total de 246,7 M$. Aucune prévision n'a été annoncée pour 2008.

Ces baisses de revenus des éditeurs de CAO montrent que même les bureaux d'études sont touchés par la crise. Et les éditeurs n'entrevoient pas une amélioration à court terme. Inquiétant car la reprise ne se fera qu'autour de nouveaux produits innovants sur lesquels les bureaux d'études ne semblent pas encore se pencher.

Jean-François Prevéraud

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

C'est un nouveau scandale sanitaire. Après l'affaire des implants mammaires « PIP », une enquête du[…]

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

Plus d'articles