Nous suivre Industrie Techno

Les écoles d'ingénieurs donnent la leçon

LUDOVIC FERY lfery@industrie-technologies.com

Sujets relatifs :

, ,
Parmi les doubles compétences que peut s'offrir un ingénieur, le management existe depuis longtemps. Une nouvelle spécialité a le vent en poupe : le management de l'innovation. De plus en plus d'écoles ouvrent ce type de cursus aux ingénieurs ainsi qu'à des profils commerciaux. Soutenues par le gouvernement, ces formations se veulent des moteurs de la relance de la compétitivité française.

L'Isen, Mines d'Alès et de Nancy, Supélec, Centrale Lyon... La liste des écoles d'ingénieurs qui ajoute le management de l'innovation au programme de leurs formations s'allonge. Cette tendance s'accélère depuis 2010, lorsque le gouvernement a décidé de prendre à bras-le-corps le sujet de l'innovation. « Avec les pôles de l'entrepreneuriat étudiant, c'est la première fois qu'un ministère met de l'argent sur la table pour sensibiliser à cette problématique », souligne Pierre Soudan, directeur du projet Idea School, une nouvelle école de marketing associant Centrale Lyon et l'École de management (EM) de Lyon. « Nous avons besoin de jeunes ingénieurs capables d'aider les entreprises à évoluer, tout en conservant leur savoir-faire », ajoute le responsable qui regrette que l'enseignement actuel des écoles d'ingénieurs n'encourage pas, voire déconseille, l'entrepreneuriat.

Aller au-delà de la technique

Pour Jacques Souquet, PDG de SuperSonic Imagine qui enseigne le management de l'innovation à l'étranger, le problème est surtout culturel : « en France, nous pensons encore que la technique peut résoudre tous les problèmes. Mais le marché est devenu tellement concurrentiel qu'il est impossible d'imposer une technologie sans un minimum de connaissances commerciales. » Les compétences de base du manager, comme l'analyse de marché, la gestion de la propriété industrielle ou les techniques de marketing, deviennent indispensables. Sans oublier les enseignements pratiques, au travers d'études de cas et de missions en entreprises.

À cet égard, les Mines d'Alès sont souvent citées en exemple pour leur approche du management de l'innovation. En 2009, l'école a mis en place le dispositif Cap'IDé. Il accompagne des entreprises du Languedoc Roussillon dans leur démarche d'innovation. Son originalité est d'associer chaque année une soixantaine d'élèves ingénieurs au processus. « C'est une façon de s'assurer de la qualité pédagogique des projets, et de leur dimension réelle. Il y a toujours de forts enjeux économiques à la clé », affirme Alain Dorison, directeur des Mines d'Alès. Ce n'est pas la seule formation à miser sur l'apprentissage par l'action : le master Management de la technologie et de l'innovation de l'EM Lyon, se conclut par un stage de six à neuf mois, un volontariat international en entreprise (VIE), voire un CDI.

Stimuler la créativité des élèves ingénieurs

L'expérience en entreprise et l'initiation au management ne suffisent pas à former un bon responsable de l'innovation. « En sortie de prépa, les élèves sont de très bons matheux, mais assez rarement des créatifs. Nous essayons de les stimuler en leur apprenant à raisonner en dehors des cadres établis et aussi, paradoxalement, en leur donnant des outils organisationnels », explique Alain Dorison. Dans les entreprises, l'innovation se révèle assez souvent être un processus très méthodique. Comme l'École de mines d'Alès, l'Idea School veut former ses poulains à la créativité et au design. Dans ce cadre, elle cherche à nouer des collaborations avec des artistes. Ainsi formés à faire fructifier leur inventivité et celle des autres, les jeunes diplômés peuvent postuler aux titres de consultant, de chef de projet, de chargé de mission de marketing amont ou encore de responsable de propriété industrielle. Dans quelques années, certains d'entre eux s'assiéront dans des fauteuils de directeur de l'innovation.

L'école à idées de Lyon

L'Idea School ouvrira ses portes en 2012. Projet d'école commune entre Centrale Lyon et l'EM Lyon, elle sera, à ses débuts, accessible aux profils bac+3. L'objectif est de l'ouvrir dès l'année suivante aux ingénieurs diplômés, pour une formation à l'entrepreneuriat. Sa particularité ? Le travail par petits groupes pluridisciplinaires, qui permettra de couvrir tout le processus d'innovation, de l'idée jusqu'au prototype de produit fini ou de service mature.

MATHIAS CHENAL VOLONTARIAT INTERNATIONAL EN ENTREPRISE CHEZ LE CIMENTIER ARDEX

« On est plus ouvert sur l'extérieur » À CPE Lyon, j'ai pu goûter au métier d'ingénieur. J'y ai trouvé un manque de contacts humains et de diversité dans le travail. Après une formation mêlant chimie et marketing à l'université de Birmingham, j'ai intégré le master Management de la technologie et de l'innovation de l'EM Lyon. J'ai appris le marketing de l'innovation. C'est très différent du marketing classique : il s'agit de trouver des applications à une technologie pour laquelle il n'y a pas encore de marché. Chez Ardex, je dépends du directeur de l'innovation. On me demande d'observer des clients pour trouver des pistes de futurs produits, et de réfléchir au système interne de management d'idées. Je devrai partir dans un an mais je ne suis pas inquiet : il y a beaucoup de possibilités à l'international.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0935

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2011 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

LES 3 DIMENSIONS DE Marc Bertin RESPONSABLE DE L'INNOVATION CHEZ OBERTHUR TECHNOLOGIES

LES 3 DIMENSIONS DE Marc Bertin RESPONSABLE DE L'INNOVATION CHEZ OBERTHUR TECHNOLOGIES

De la carte à puce au e-commerce, de la Silicon Valley à Paris, des start-up aux géants industriels... Marc Bertin a roulé sa bosse avant de prendre[…]

01/11/2012 |
LES 3DIMENSIONS de Alexandre Guichard

LES 3DIMENSIONS de Alexandre Guichard

LES 3 DIMENSIONS DE Jérôme Frantz DIRECTEUR GÉNÉRAL DE FRANTZ ELECTROLYSE

LES 3 DIMENSIONS DE Jérôme Frantz DIRECTEUR GÉNÉRAL DE FRANTZ ELECTROLYSE

LES 3DIMENSIONS DE Pascal Mauberger, PRÉSIDENT DU DIRECTOIRE DE McPHY

LES 3DIMENSIONS DE Pascal Mauberger, PRÉSIDENT DU DIRECTOIRE DE McPHY

Plus d'articles