Nous suivre Industrie Techno

Publi-information

Les DSI français : une vision encore timide d’un rôle voué à transformer l’entreprise de demain

Les DSI français : une vision encore timide d’un rôle voué à transformer l’entreprise de demain

Epicor mène l’enquête en France…

Epicor Software Corporation, leader mondial des solutions logicielles pour les entreprises, dévoile aujourd’hui  les résultats de son enquête menée en partenariat avec son distributeur Consultencia et Infopro Digital auprès des DSI français[1]. Comment les DSI se définissent aujourd’hui? Quel est leur rôle -  à leurs yeux et aux yeux des autres fonctions dans l’entreprise ? Qu’en est-il de leurs outils et des systèmes informatiques qu’ils gèrent ?

Une auto-analyse encore modeste et terre à terre

Interrogés sur leurs missions principales les DSI français donnent encore une définition plutôt technique de leur rôle. L’amélioration de l’accès à l’information (80%) et la maîtrise du budget informatique (68%) sont les missions les plus citées et de loin. Les missions plus stratégiques comme l’amélioration des relations client ou la rationalisation de la chaîne d’approvisionnement ne sont citées qu’en 4ieme et 5 ième position. Du coté des autres fonctions de l’entreprise ce sont l’amélioration de l’accès à l’information (70%) et de l’expérience informatique des employés (63%) qui sont considérées comme les missions principales du DSI.

Des freins externes et internes à une évolution de statut

Les DSI français restent encore très préoccupés et limités par le climat économique qui est cité comme le facteur principal qui influe sur leurs décisions avant même l’explosion des données.

Pour les autres fonctions de l’entreprise, le DSI reste encore celui qui doit répondre et gérer des problèmes de fonctionnement informatique plutôt qu’un stratège qui va transformer les systèmes d’entreprise et mettre les outils informatiques au service de la vision globale de l’entreprise. Interrogés sur les caractéristiques majeures du DSI qui ne l’étaient pas il y’a cinq ans les non DSI citent majoritairement la communication (62%) et la réactivité (60%) alors que la stratégie n’arrive qu’en quatrième position.

Vers un rôle plus stratégique ?

L’enquête montre que la vision des DSI français n’est pas figée. D’une vision purement logistique, presque mécanique de leur rôle (31% des DSI se voyaient comme un ‘rouage essentiel’ il y’a 5 ans), les DSI sont passés à une vision plus dynamique de leurs missions aujourd’hui (29 % des DSI se voient comme des ‘apporteurs d’amélioration’ aujourd’hui). Interrogés sur l’évolution de leur statut à moyen terme les DSI français ont conscience que leur fonction est en passe de devenir un véritable moteur de croissance au sein de l’entreprise de demain (29% des DSI se voient comme des ‘transformeurs’ dans 5 ans).

L’ERP encore conçu comme un outil tourné vers l’interne mais…

Interrogés sur leur système ERP, les DSI et les non DSI sont unanimes dans leur définition. L’ERP sert avant tout à accroître la visibilité sur l’activité et les processus d’entreprises (34% des DSI, 40% des non DSI) et réduire les délais en améliorant les process (26% des DSI et 16% des non DSI). Les objectifs plus externes et liés au développement d’entreprise sont cités dans une moindre mesure : seulement 9% des CIO et 11% des non CIO citent l’ERP comme une facteur clef dans l’amélioration de leurs relations clients. Une vision de l’ERP assez limitée en somme puisque encore très ancrée dans l’interne et le ‘process’.

… facteur essentiel de réussite et de performance pour les entreprises leaders

Pourtant, les DSI français ont bien conscience que les entreprises leader du marché ont construit leur succès grâce à un système d’information performant. 95% des DSI interrogés pensent que les sociétés leader obtiennent de meilleurs résultats grâce à l’utilisation de leurs systèmes d’information. Interrogés sur les trois systèmes qui ont le plus d’impact sur la performance d’entreprise, la planification ERP des ressources d’entreprises est citée en deuxième position par les DSI (69%) et les non DSI (71%). C’est la gestion de la relation client qui est plébiscitée comme ayant le plus d’impact sur les performances d’entreprise par l’ensemble des répondants (DSI 71% et non DSI 77%).

Conclusion

L’enquête démontre qu’il y’a encore un décalage entre le potentiel du DSI tout puissant essentiel à la croissance externe de l’entreprise et la réalité du DSI pris dans les contraintes budgétaires et des soucis de logistiques internes. Si les DSI ont bien conscience du potentiel de leur fonction ils n’ont pas encore ‘actualisé’ ce potentiel. De même l’idée d’un outil ERP simplement tourné vers l’interne mérite d’évoluer. Les armer d’un ERP agile, flexible et complètement en phase avec la stratégie de croissance de l’entreprise permettrait de donner aux DSI français les moyens de transformer leur rôle.

« Il est temps de donner aux DSI français des moyens à hauteur de leur capacité»
Hélène Forge, Channel Manager Western Europe, Epicor Software Corporation

Cette enquête montre qu’il y’a un réel besoin de faire évoluer le rôle du DSI en France sur le terrain. La vision d’une fonction essentielle au dynamise et à la réussite globale d’une entreprise existe bel et bien mais il est grand temps de faire de cette vision une réalité en pratique. Pour passer à ce rôle de stratège dont rêvent les DSI français ils ont besoin d’outils adéquats. Un ERP moderne, innovant et permettant d’ouvrir leurs perspectives ,voilà ce dont les DSI français ont besoin aujourd’hui.

[1] L’enquête a été menée auprès de 176 entreprises Françaises dans le secteur de l’industrie et de la production majoritairement mais aussi de la distribution et des services.

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Avis d’expert] Infiltration des centrales énergétiques : autopsie d’une cyberguerre furtive

Avis d'expert

[Avis d’expert] Infiltration des centrales énergétiques : autopsie d’une cyberguerre furtive

Comment des hackers parviennent-ils à s’infiltrer dans les systèmes d’opération des centrales[…]

Transformateur pour smart grids, reconnaissance gestuelle, polymère de résistance au feu... les innovations qui (re)donnent le sourire

Transformateur pour smart grids, reconnaissance gestuelle, polymère de résistance au feu... les innovations qui (re)donnent le sourire

La commande gestuelle s’intègre dans les technologies de réalité virtuelle et augmentée Qualcomm

La commande gestuelle s’intègre dans les technologies de réalité virtuelle et augmentée Qualcomm

 Un transformateur plus compact pour les smart grids

 Un transformateur plus compact pour les smart grids

Plus d'articles