Nous suivre Industrie Techno

Les détecteurs inductifs resserrent leur tolérance

Y. B.

Sujets relatifs :

, ,

Contrinex dote ses détecteurs inductifs d'un circuit intégré spécifique qui améliore les performances.

Contrinex s'est fait une réputation de fabricant de détecteurs inductifs pour applications spéciales. Fondé il y a 35 ans, l'entreprise suisse s'est fait remarquer en 1973 par la création de détecteurs de proximité inductifs pour conditions extrêmes. Puis, en 1978, par des détecteurs miniatures d'à peine 4 mm de diamètre. Innovation de nouveau en 1981 avec une technologie brevetée assurant une portée trois fois supérieure aux normes en vigueur.

Protection contre la contrefaçon

Ce spécialiste de la détection inductive (80 % de sa production) veut désormais sortir de ce carcan et démontrer que ses produits visent également les applications standards. Dans ces dernières, c'est souvent le prix qui fait la différence. Pour pouvoir le réduire sans rogner sur la fiabilité, Contrinex a développé un circuit intégré spécifique (Asic). Le recours à ce niveau d'intégration électronique a divisé par quatre le nombre de composants discrets sur le circuit imprimé. Cela favorise la miniaturisation du capteur et simplifie la fabrication. Autre atout : Contrinex se prémunit de la contrefaçon dont ses capteurs ont déjà été l'objet. Difficile de copier un Asic qui a réclamé près de trois années de développement et un investissement de 1,5 à 2 millions d'euros.

Si le fabricant suisse tire bénéfice de cette innovation, ses clients aussi. La programmation de l'Asic autorise des configurations ultérieures des paramètres du détecteur. Elle permet surtout de régler précisément, lors de leur fabrication, les paramètres de correction de la portée et de l'hystérèse de chacun des détecteurs. Ainsi, la portée utile correspond à ± 0,25 % à la portée nominale alors que la norme autorise une tolérance de ±10 %.

Contrinex dote progressivement ses détecteurs de cette techno-logie. D'ici à la fin de l'année, 65 % d'entre eux en seront équipés.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0890

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2007 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Le casque de réalité mixte XR-3 de Varjo fait dans le détail : la preuve par l'essai

Le casque de réalité mixte XR-3 de Varjo fait dans le détail : la preuve par l'essai

Le nouveau casque de réalité mixte conçu par le finlandais Varjo brille par la précision et la netteté de ses[…]

« L’exposition aux nanomatériaux doit être évaluée tout au long du cycle de vie pour concevoir des produits plus sûrs », pointe Jérôme Rose, médaille d’argent 2020 du CNRS

« L’exposition aux nanomatériaux doit être évaluée tout au long du cycle de vie pour concevoir des produits plus sûrs », pointe Jérôme Rose, médaille d’argent 2020 du CNRS

Éco-conception : Comment le numérique peut-il devenir durable ?

Dossiers

Éco-conception : Comment le numérique peut-il devenir durable ?

Éco-conception : Trois pistes pour verdir les emballages

Éco-conception : Trois pistes pour verdir les emballages

Plus d'articles