Nous suivre Industrie Techno

abonné

Les défauts des composites repérés dès la fabrication

Ludovic Fery

Délaminage, décollage ou corps étrangers dans les composites sont détectables grâce à la méthode de thermographie infrarouge active utilisée par le Centre technique des industries mécaniques (Cetim). Avec elle, le français Duqueine a amélioré le contrôle qualité de ses capots de moteurs aéronautiques constitués d’un nid en aluminium et d’une double peau en fibres de carbone.

Pour repérer non seulement davantage de défauts sur les pièces composites, mais aussi des défauts plus fins qu’avec d’autres méthodes, le fabricant Duqueine a fait appel à l'outil du Cetim : jusque-là, les contrôles de l'industriel consistant à examiner les pièces par thermographie infrarouge à la[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

"L’aéronautique est le premier de cordée dans la fabrication additive", pointe le directeur France d'EOS

Interview

"L’aéronautique est le premier de cordée dans la fabrication additive", pointe le directeur France d'EOS

L'impression 3D gagne du terrain dans l'industrie. Mais son intégration est inégale entre les différents secteurs.[…]

Drone anti-incendie, cybersécurité, nanosatellites… les meilleures innovations de la semaine

Drone anti-incendie, cybersécurité, nanosatellites… les meilleures innovations de la semaine

Avion hybride, nanosatellites, impression 3D... les innovations qui (re)donnent le sourire

Avion hybride, nanosatellites, impression 3D... les innovations qui (re)donnent le sourire

Aubert & Duval parie sur le couplage de la forge et de la fabrication additive pour gagner en compétitivité

Aubert & Duval parie sur le couplage de la forge et de la fabrication additive pour gagner en compétitivité

Plus d'articles