Nous suivre Industrie Techno

abonné

Les défauts des composites repérés dès la fabrication

Ludovic Fery

Délaminage, décollage ou corps étrangers dans les composites sont détectables grâce à la méthode de thermographie infrarouge active utilisée par le Centre technique des industries mécaniques (Cetim). Avec elle, le français Duqueine a amélioré le contrôle qualité de ses capots de moteurs aéronautiques constitués d’un nid en aluminium et d’une double peau en fibres de carbone.

Pour repérer non seulement davantage de défauts sur les pièces composites, mais aussi des défauts plus fins qu’avec d’autres méthodes, le fabricant Duqueine a fait appel à l'outil du Cetim : jusque-là, les contrôles de l'industriel consistant à examiner les pièces par thermographie infrarouge à la[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Vers des membres prosthétiques toujours plus humains

Vers des membres prosthétiques toujours plus humains

Lors de la conférence internationale Humanoids 2020, qui s'est déroulée du 19 au 21 juillet, le chercheur italien Antonio[…]

22/07/2021 | SantéRobots
[Video] Grâce à la simulation, Facebook apprend aux robots à s’adapter à différents terrains

[Video] Grâce à la simulation, Facebook apprend aux robots à s’adapter à différents terrains

Arrivée à maturité, l'impression 3D céramique gagne les applications techniques

Arrivée à maturité, l'impression 3D céramique gagne les applications techniques

Bosch inaugure son usine 4.0 de puces à 1 milliard d'euros en Allemagne

Bosch inaugure son usine 4.0 de puces à 1 milliard d'euros en Allemagne

Plus d'articles