Nous suivre Industrie Techno

abonné

Les défauts des composites repérés dès la fabrication

Ludovic Fery

Délaminage, décollage ou corps étrangers dans les composites sont détectables grâce à la méthode de thermographie infrarouge active utilisée par le Centre technique des industries mécaniques (Cetim). Avec elle, le français Duqueine a amélioré le contrôle qualité de ses capots de moteurs aéronautiques constitués d’un nid en aluminium et d’une double peau en fibres de carbone.

Pour repérer non seulement davantage de défauts sur les pièces composites, mais aussi des défauts plus fins qu’avec d’autres méthodes, le fabricant Duqueine a fait appel à l'outil du Cetim : jusque-là, les contrôles de l'industriel consistant à examiner les pièces par thermographie infrarouge à la[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

La bioimprimante robotisée de Poietis prend ses marques dans les hôpitaux marseillais

La bioimprimante robotisée de Poietis prend ses marques dans les hôpitaux marseillais

Hôpitaux de Marseille et la société Poietis ont annoncé le 24 novembre avoir installé un système de[…]

« Notre ambition est de faire circuler notre robot-voiturier dans des environnements de plus en plus complexes », clame Clément Boussard, CEO de Stanley Robotics

« Notre ambition est de faire circuler notre robot-voiturier dans des environnements de plus en plus complexes », clame Clément Boussard, CEO de Stanley Robotics

Le réseau 5G Steel d’ArcelorMittal émettra à Dunkerque en 2022

Le réseau 5G Steel d’ArcelorMittal émettra à Dunkerque en 2022

Comment un ERP peut-il aider votre entreprise à baisser ses coûts de production ?

Les publi-rédactionnels

Comment un ERP peut-il aider votre entreprise à baisser ses coûts de production ?

Plus d'articles