Nous suivre Industrie Techno

abonné

Les déchets d’abattoirs, un gisement de bioplastiques

Ludovic Fery

La spin-off de l’université de Waikato (Nouvelle-Zélande) Aduro Biopolymers veut transformer les rebuts des producteurs de viande rouge et de volailles en bioplastiques. Elle a reçu la semaine dernière son premier soutien financier privé, rapporte la revue en ligne Plastics News.

Le premier bioplastique à base de sang séché pourrait être commercialisé dès 2016, selon un article publié vendredi dernier par le groupe de média anglophone. La start-up qui développe le matériau baptisé Novatein avait annoncé la veille son premier accord commercial avec un industriel, la société néo-zélandaise Wallace Corporation. Elle sera[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Comment McPhy veut industrialiser l’électrolyse alcaline pour produire de l'hydrogène décarboné à coût réduit

Comment McPhy veut industrialiser l’électrolyse alcaline pour produire de l'hydrogène décarboné à coût réduit

L'électrolyseur de 2 mégawatts au cœur de l'usine de production d'hydrogène décarboné[…]

Modélisation moléculaire et code ultra rapide : Qubit pharmaceuticals met la physique quantique au service des labos pharma

Modélisation moléculaire et code ultra rapide : Qubit pharmaceuticals met la physique quantique au service des labos pharma

Pour bien commencer la semaine, la recette de Norsk e-fuel pour décarboner l’aviation

Pour bien commencer la semaine, la recette de Norsk e-fuel pour décarboner l’aviation

Les surfaces superhydrophobes s'ouvrent aux applications en gagnant en robustesse

Les surfaces superhydrophobes s'ouvrent aux applications en gagnant en robustesse

Plus d'articles