Nous suivre Industrie Techno

Les courants porteurs en ligne montent en débit

R. L.
Les courants porteurs en ligne montent en débit

La puce CPL de DS2 transmet dans un foyer cinq flux vidéo simultanés dont trois à pleine haute définition.

© D.R.

L'espagnol DS2 s'apprête à lancer une technologie destinée à doubler la vitesse de transmission des données à 400 Mbit/s.

La technologie de communication à courants porteurs en ligne (CPL ou PLC en anglais pour Power line communication) se prépare à un nouveau bond de performances. Dans une démonstration publique, le spécialiste espagnol DS2 de puces CPL a présenté une technologie susceptible de porter le débit crête à 400 Mbit/s, soit deux fois celui des produits les plus performants actuellement disponibles. De quoi transmettre dans un foyer cinq flux vidéo simultanés, dont trois à pleine haute définition.

En utilisant les lignes électriques existantes comme média de transmission de données, la technologie CPL évite de tirer de nouveaux câbles pour l'interconnexion des équipements numériques domestiques. En dix ans, elle a vu son débit décupler pour culminer aujourd'hui à 200 Mbit/s.

Pour monter à 400 Mbit/s, DS2, dont les puces sont utilisées par Schneider Electric pour ses équipements CPL, étend la transmission sur une bande de fréquence de 50 MHz, contre au plus 30 MHz pour les produits actuels. Il met aussi en oeuvre une modulation du signal plus robuste et un algorithme de réduction du bruit plus efficace pour éviter les perturbations électromagnétiques résultant de la montée en fréquences.

DS2 prévoit la commercialisation de ses nouvelles puces au troisième trimestre de 2008 et l'arrivée des premiers adaptateurs CPL au début de 2009. Mais l'espagnol n'est pas le seul à monter en débit. Le français Spidcom réfléchit sur une version à 1 Gbit/s en étendant le spectre de transmission à 100 GHz. De quoi positionner la technologie CPL en alternative à la fibre optique

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0896

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2008 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Innover contre le virus] Le supercalcul à l’assaut du Covid-19

[Innover contre le virus] Le supercalcul à l’assaut du Covid-19

Pendant l'été, Industrie & Technologies revient sur plusieurs mois de mobilisation des industriels et des chercheurs pour faire[…]

Hydrogène vert, souveraineté du cloud et Lab Robotique, le best of de la semaine

Hydrogène vert, souveraineté du cloud et Lab Robotique, le best of de la semaine

« Que Bpifrance choisisse AWS quand le président de la République réclame la souveraineté numérique, ce n'est pas acceptable ! », assène Frans Imbert Vier (Ubcom)

« Que Bpifrance choisisse AWS quand le président de la République réclame la souveraineté numérique, ce n'est pas acceptable ! », assène Frans Imbert Vier (Ubcom)

Michel Morvan, président de Cosmo Tech : l'amoureux de la complexité

Interview

Michel Morvan, président de Cosmo Tech : l'amoureux de la complexité

Plus d'articles