Nous suivre Industrie Techno

Les circuits programmables allient puissance et faible coût

R. L.

Sujets relatifs :

, ,
- Avec le premier circuit logique programmable économique en technologie 65 nanomètres, Altera ouvre de nouvelles applications.

Dans les circuits logiques programmables (FPGA, en anglais, pour Field Programmable Gate Array), le passage à une gravure de 65 nm n'est plus réservé aux produits à hautes performances. Les produits économiques peuvent désormais en bénéficier. Avec sa nouvelle famille Cyclone III, l'américain Altera est le premier à franchir le pas. À la clé, un doublement des performances par rapport à la famille Cyclone II, réalisée en 90 nm. Le tout en diminuant de 20 % le coût par élément logique. De quoi cibler davantage d'applications dans l'électronique grand public, l'automobile ou les communications sans fil.

Les FPGA se présentent comme des puces électroniques génériques que l'utilisateur peut personnaliser à l'aide d'un logiciel et d'un PC. Le passage à une gravure plus fine augmente la densité et la puissance.

Procédé à faible consommation

Ainsi, par rapport à la famille précédente, Cyclone III double le nombre d'éléments logiques jusqu'à 120 000, la capacité mémoire jusqu'à 4 Mbit, et augmente de 30 % la puissance de traitement de signal jusqu'à 30 000 multiplieurs. Pour ne pas faire grimper la consommation électrique, conséquence directe de la montée de la densité, Altera fait appel à un procédé à faible consommation, spécialement mis en oeuvre chez son fondeur taïwanais TSMC, qui réduirait de moitié les besoins de courant. Le circuit à 120 000 éléments logiques ne consommerait plus que 0,5 W au repos. Déclinée en huit modèles, de 5 000 à 120 000 éléments logiques, la gamme Cyclone III est proposée entre 4 et 20 dollars la pièce. La production de volume devrait démarrer cet été.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0888

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2007 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

INFORMATIQUE INDUSTRIELLE

Focus

INFORMATIQUE INDUSTRIELLE

L'usinage de prothèses dentaires se programmeSescoi a dévoilé, au salon Industrie 2009 de Lyon, une version de son logiciel de programmation d'usinage[…]

01/04/2009 | AlertesInnovations
Mousses métalliques : l'acier pourrait remplacer l'aluminium

Mousses métalliques : l'acier pourrait remplacer l'aluminium

MATÉRIAU

Focus

MATÉRIAU

TÉLÉCOMS

Focus

TÉLÉCOMS

Plus d'articles