Nous suivre Industrie Techno

Les circuits analogiques chassent les gaspis

J.-C. G.

Sujets relatifs :

, ,

- Le "silicium sur isolant" réduit par dix la consommation des amplificateurs opérationnels de National Semiconductor.

Imaginez que l'industrie automobile mette au point un moteur consommant moins d'un litre de carburant aux 100 km. Elle n'est pas près d'y arriver... L'industrie électronique, en revanche, est capable de ce genre d'exploit. Le génial inventeur est en l'occurrence National Semiconductor qui débarque avec une famille de circuits analogiques BiCmos (bipolaires-Mosfet) caractérisés par une consommation électrique dix fois moins élevée que ceux de la génération précédente.

Pour parvenir à une telle sobriété, le fabricant ne s'est pas contenté d'améliorer ses designs. Il a aussi misé sur un matériau inédit dans le domaine analogique, quoique déjà bien implanté dans les circuits numériques : le "silicium sur isolant" (SOI). Qu'il s'agisse de numérique ou d'analogique, les mérites du SOI, rebaptisé VIP50 pour l'occasion, sont en effet les mêmes : réduction des courants de fuite et des capacités parasites, diminution du bruit et de la consommation, augmentation de la vitesse.

L'offre VIP50 se limite pour l'instant à six composants : cinq amplificateurs opérationnels (AOP) et deux comparateurs. L'AOP LMV651 affiche un produit "gain x bande" de 12 MHz pour une consommation de 115 µA , dix fois moins que ce que consomme un LMV981, un amplificateur classique chez le même fabricant.

Autres circuits, l'AOP LPV511 ne consomme que 0,88 µA sous 3 V, ce qui le rend très intéressant pour les systèmes alimentés par accumulateurs ou par cellules solaires et le LPV7215 qui ne consomme que 0,6 µA...

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0871

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2005 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Nous voyons nos wafers diamants dans l’électronique de puissance des véhicules électriques de demain », lance Khaled Driche de DIAMFAB

« Nous voyons nos wafers diamants dans l’électronique de puissance des véhicules électriques de demain », lance Khaled Driche de DIAMFAB

Lors du « Forum 5i », événement annuel met en lumière les innovations phares de la région[…]

Semi-conducteurs : le LAAS et Riber créent un laboratoire commun pour repousser les limites de l’épitaxie par jet moléculaire

Semi-conducteurs : le LAAS et Riber créent un laboratoire commun pour repousser les limites de l’épitaxie par jet moléculaire

Antaïos veut imposer sa techno de mémoire magnétique en successeur des mémoires flash

Antaïos veut imposer sa techno de mémoire magnétique en successeur des mémoires flash

Electronique de puissance pour l'auto : une opportunité à saisir pour la France

Electronique de puissance pour l'auto : une opportunité à saisir pour la France

Plus d'articles