Nous suivre Industrie Techno

Les champignons réduisent les boues

S. P.

- Saur et Stereau ont développé un procédé mycélien de réduction des boues des stations d'épuration qui réclame peu d'énergie.

En octobre, la Communauté d'agglomération de Brive (Corrèze) inaugurera sa station d'épuration située à Gourgue-Nègre. D'une capacité de 215 000 équivalents habitants, elle sera la première de cette taille à être dotée du procédé Mycet, testé depuis 2003 à Ouistreham (Calvados). Ici, ce sont des champignons et non des bactéries qui dégradent les boues.

« Les champignons sont détritivores, avec des propriétés de dégradations très importantes », explique Bruno Barillon, chef de projet Mycet à la Saur. Ils réclament peu d'oxygène et donc peu énergie. Dans les mêmes conditions d'aération, seules 10 % des boues seraient dégradées avec des bactéries, contre 30 % avec ce procédé.

C'est en 2001 que l'idée a germé au service R&D de Saur. Les champignons, naturellement présents en petite quantité dans les boues, ont été isolés pour étudier leurs propriétés. En optimisant la composition d'un cocktail d'une dizaine de souches mycéliennes, presque tous les types de boues sont réductibles par transformation du carbone et de l'azote contenu dans les nutriments en eau et en gaz.

« C'est un procédé rustique et simple », se plaît à le qualifier Bruno Barillon. En effet, cette technologie ne demande pas d'équipements lourds et peut ainsi s'adapter sur d'anciennes stations. À Gourgue-Nègre, un bioréacteur pour cultiver les champignons a été installé. « On a choisi des souches non pathogènes, pour ne pas polluer l'environnement après l'épandage », précise Bruno Barillon.

Breveté en 2002, le procédé est encore à l'étude, d'une part pour améliorer le rendement de dégradation et, d'autre part, pour l'étendre à d'autres applications, par exemple la réduction des métaux lourds dans les boues.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0892

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2007 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Un échangeur de chaleur ultra compact et efficace grâce à l'impression 3D et au design génératif

Fil d'Intelligence Technologique

Un échangeur de chaleur ultra compact et efficace grâce à l'impression 3D et au design génératif

Une équipe de recherche de l'Université de l'Illinois à Urbana-Champaign a présenté dans un article de la[…]

Le projet de recherche AIRchitecture sur les avions légers électriques tire un premier bilan et se prolonge

Le projet de recherche AIRchitecture sur les avions légers électriques tire un premier bilan et se prolonge

Le casque de réalité mixte XR-3 de Varjo fait dans le détail : la preuve par l'essai

Le casque de réalité mixte XR-3 de Varjo fait dans le détail : la preuve par l'essai

« L’exposition aux nanomatériaux doit être évaluée tout au long du cycle de vie pour concevoir des produits plus sûrs », pointe Jérôme Rose, médaille d’argent 2020 du CNRS

« L’exposition aux nanomatériaux doit être évaluée tout au long du cycle de vie pour concevoir des produits plus sûrs », pointe Jérôme Rose, médaille d’argent 2020 du CNRS

Plus d'articles