Nous suivre Industrie Techno

abonné

Fil d'Intelligence Technologique

Les capteurs de détection des liquides s’impriment en 3D

Alexane Roupioz

Une encre composite à forte conductivité électrique (jusqu’à 2350 S/m) a été mise au point par des chercheurs de l’Ecole Polytechnique de Montréal. Utilisé comme matière première, ce composite permet d’imprimer en 3D des capteurs pour détecter des liquides.

Pour synthétiser l’encre conductrice, les scientifiques dissolvent un thermoplastique (l’acide polyactique) dans un solvant. La solution liquide obtenue est ensuite placée dans un contenant scellé avec des nanotubes de carbone. Puis un mélangeur brasse le contenant à haute intensité pour mélanger la phase solide. L’encre obtenue permet d’imprimer en 3D des structures conductrices qui détectent la présence d’un liquide.  « La détection est possible grâce à un changement de résistance électrique du matériau lorsqu’il est exposé au liquide », précise[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Face à la pandémie : le défi des tests RT-PCR face au manque de réactifs

Face à la pandémie : le défi des tests RT-PCR face au manque de réactifs

Alors que le Gouvernement a annoncé ce wee-kend son ambition de réaliser 20 000 à 30 000 tests de dépistage du Covid-19[…]

[Dossier CO2] Ces pièges à carbone que développe l'Ifpen

Dossiers

[Dossier CO2] Ces pièges à carbone que développe l'Ifpen

Le CEA booste le rendement de cellules photovoltaïques organiques pour l’internet des objets

Le CEA booste le rendement de cellules photovoltaïques organiques pour l’internet des objets

[Dossier CO2] L'hydrogène à la rescousse des sidérurgistes

[Dossier CO2] L'hydrogène à la rescousse des sidérurgistes

Plus d'articles