Nous suivre Industrie Techno

Les bioproduits gagnent en longévité

Sujets relatifs :

,

Les nettoyants enzymatiques veulent phagocyter un marché dominé par les agents chimiques. Ces derniers sont pour l'instant privilégiés par l'industrie, notamment agroalimentaire, du fait de leur plus longue durée de vie et de leur coût plus intéressant que celui des enzymes. Pour contrecarrer cette situation, le laboratoire français Anios a mis au point un décontaminant biologique stable pendant deux ans, là où les nettoyants enzymatiques classiques s'essoufflent en douze mois. Cette stabilité tient à la présence dans la formule d'agents stabilisants comme le glycol, qui évitent que les protéines se dégradent. La société belge Realco commercialise quant à elle une solution enzymatique deux en un qui révèle les biofilms bactériens grâce à un colorant, avant de les détruire.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0932

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2011 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

RGPD : les technos pour respecter la réglementation

RGPD : les technos pour respecter la réglementation

C'est un tournant majeur pour bon nombre d'entreprises ayant des activités numériques. Plus aucune fuite de données[…]

CYBERSECURITE : LE SECTEUR ÉNERGÉTIQUE SOUS TENSION

CYBERSECURITE : LE SECTEUR ÉNERGÉTIQUE SOUS TENSION

Enedis se mobilise après le passage d'Irma

Enedis se mobilise après le passage d'Irma

Le quantique entre dans l'ère industrielle

Le quantique entre dans l'ère industrielle

Plus d'articles