Nous suivre Industrie Techno

Les amortisseurs variables conquièrent le haut de gamme

Industrie et Technologies

Sujets relatifs :

,
Volkswagen et Volvo équipent leur haut de gamme de châssis "intelligents" : le taux d'élasticité de leurs suspensions pneumatiques s'adapte automatiquement à la charge.
Deux modèles présentés au Mondial de l'Automobile (Paris) mettent à l'honneur une technologie d'amortisseurs variables qui a longtemps été l'apanage de Citroën (Hydractive). Volvo avec les séries S60 R et V70 R; Volkswagen avec son Phaeton. Ce dernier modèle est en effet équipé, en série et sur toutes ses variantes, de suspensions pneumatiques dont le taux d'élasticité s'adapte automatiquement à la charge : le système AirMotion.

Ici, le taux d'élasticité est dicté par le volume d'air stocké dans une sphère. Le calculateur des quatre suspensions reçoit des informations de quatre capteurs d'assiette et de deux capteurs d'accélération. La loi d'amortissement est calculée en quelques millisecondes, roue par roue. Cette loi est pondérée par le type de tenue de route choisie par le conducteur : normale, confort, sport... et sport extrême ! (la raideur des 'ressorts' va évidemment croissante).

La technologie Four-C (Continuously Controlled Chassis Concept, mais aussi ' foresee ', comme 'prévoir'), qui équipe les deux modèles de Volvo, offre également le choix entre trois modes châssis : confort (route caillouteuse ou glissante), sport (route sinueuse, vitesse élevée) et advanced sport, sur simple pression d'un bouton.

Là encore, trois mesures d'accélération (longitudinale, latérale, verticale) sont obtenues par synthèse de différents capteurs. Interviennent également la vitesse de rotation et le mouvement vertical de chaque roue, la position et la vitesse du volant, l'angle de lacet, le couple du moteur. La correction est effectuée 500 fois par seconde. Cette technologie est le fruit d'un partenariat avec les spécialistes des amortisseurs, Monroe et Öhlins Racing AB.

Chez les deux constructeur, le châssis intelligent travaille de pair avec les désormais classiques ABS (freinage optimisé) et ASR (anti-patinage). Chez Volvo, de surcroît, le Four-C est totalement intégré à la transmission intégrale (AWD) mise au point par le suédois. Ces deux systèmes ouvrent la voie aux suspensions réellement actives (un vérin commandé et non plus seulement un ressort de raideur variable) qui verront probablement le jour en fin de décennie.

TM

Pour en savoir plus :
- Volkswagen
- Volvo
- Monroe
- Ohlins

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Dossier composites : comment ils vont surpasser les métaux

Dossiers

Dossier composites : comment ils vont surpasser les métaux

Les composites ne cessent d'innover pour rester compétitifs face aux autres matériaux. L'innovation porte sur les matériaux eux-mêmes, mais aussi sur[…]

Les colloques à venir - Au 12 juin 2009

Agenda

Les colloques à venir - Au 12 juin 2009

Les Nanotechnologies, vous connaissez ?

Les Nanotechnologies, vous connaissez ?

IT 911 mai 2009

IT 911 mai 2009

Plus d'articles