Nous suivre Industrie Techno

Les aliments authentifiés

M. L. T.

- Biolab a conçu LE système Authentifood utilisant un marqueur végétal qui ne modifie pas les caractéristiques organoleptiques du produit.

Les jambons secs d'Italie sont parmi les plus appréciés dans le monde : un succès dont certains veulent profiter en commercialisant des imitations. Afin de lutter contre la fraude sur les aliments haut de gamme, le laboratoire italien Biolab (dans le giron d'Eurofins depuis 2006) a conçu un système de marquage et de traçabilité pour identifier un produit vendu sous une marque particulière. Dénommée Authentifood, cette méthode utilise un marqueur végétal en très faible quantité, sélectionné et traité pour qu'il ne modifie pas les caractéristiques organoleptiques de l'aliment.

« L'identité de la variété végétale utilisée pour ce marqueur ainsi que son profil génétique sont maintenus secrets pour éviter les tentatives d'imitation, explique Marco Pancaldi, chez Biolab. Pour authentifier un produit commercial, il suffit alors de vérifier le recouvrement de l'empreinte ADN du produit ainsi marqué avec celle de la variété utilisée pour produire le marqueur lui-même ». Développée avec des chercheurs de l'université de Bologne (Italie), cette méthode a été testée sur des jambons secs en utilisant une farine de blé pour marqueur. Issue d'une lignée unique, cette farine a été préalablement sélectionnée et génétiquement caractérisée par un ensemble de sept microsatellites (courtes séquences d'ADN) spécifiques. Elle est ensuite mélangée à l'encre utilisée pour étiqueter les jambons frais ou à la préparation destinée à les graisser.

Disponible dans l'ensemble du réseau Eurofins, le système Authentifood peut être adapté à des produits spécifiques à la demande du client.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0892

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2007 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Notre activité de collecteurs de courant pour batteries double son chiffre d'affaires chaque année », se félicite Thierry Dagron, d'Armor

« Notre activité de collecteurs de courant pour batteries double son chiffre d'affaires chaque année », se félicite Thierry Dagron, d'Armor

Entrée sur le marché des batteries il y a cinq ans avec des collecteurs de courant revêtus de carbone, l'entreprise[…]

Derrière le rachat des taxis Slota, Hype ambitionne de construire un écosystème pour la mobilité hydrogène

Derrière le rachat des taxis Slota, Hype ambitionne de construire un écosystème pour la mobilité hydrogène

Des cellules solaires pérovskites sans plomb et efficaces

Fil d'Intelligence Technologique

Des cellules solaires pérovskites sans plomb et efficaces

Charge des batteries li-ion, seconde dose et méthanation par induction… le best-of techno de la semaine

Charge des batteries li-ion, seconde dose et méthanation par induction… le best-of techno de la semaine

Plus d'articles