Nous suivre Industrie Techno

Les 5S, le Monsieur Propre des usines

Sujets relatifs :

Les 5S, l'un des outils les plus connus du lean manufacturing, sont les initiales de cinq mots japonais décrivant des pratiques d'organisation individuelle des postes de travail.

SeiriÉliminer

Séparer ce dont on se sert régulièrement du reste et jeter tout ce qui n'est pas utile.

SeitonRanger

Trouver une place précise pour chaque chose en fonction de la fréquence d'utilisation - le plus utile au plus près, le moins le plus loin.

SeisoNettoyer

S'assurer que tout est en ordre et fonctionne bien au niveau des installations. On peut ainsi s'interroger sur les sources de poussières, de salissures et explorer les causes d'éventuels problèmes.

SeiketsuStandardiser

C'est la meilleure manière d'éliminer, ranger et nettoyer : dans quel ordre s'y prendre ? A la fin de chaque tâche ? A la fin de chaque poste ? A la fin de chaque semaine ?

ShitsukeDiscipline

C'est la rigueur nécessaire pour que le 5S soit maintenu quotidiennement par les équipes.

À QUOI ÇA SERT ?

Les 5S sont à la base de toute action de résolution de problèmes ou de TPM - on commence toujours par éliminer, ranger et nettoyer pour comprendre ce qui se passe sur le poste, donc on revient toujours aux 5S. Au-delà de l'intérêt immédiat de postes de travail propres et rangés, cet outil a des objectifs très précis. Il permet de confirmer à tout moment que le poste de travail est en bonne condition de fonctionnement pour assurer la sécurité des opérateurs et la qualité des produits. Les défauts, erreurs et accidents sont bien souvent causés par un "grain de sable dans les rouages". Il permet aussi de maintenir des cycles de travail stables en établissant des standards. Sans 5S, tenir des cycles de travail stables est fort difficile - les outils ne sont pas au bon endroit, les composants ne sont pas prêts, etc. Enfin, les 5S permettent d'impliquer le personnel dans son appropriation de chaque poste de travail. L'élimination, le rangement et le nettoyage suscitent une véritable réflexion de l'opérateur sur son travail et la façon la plus efficace de s'organiser. Les 5S sont également un moyen privilégié de révéler les qualités de chef d'équipe des meilleurs opérateurs.

COMMENT LES METTRE EN ?UVRE ?

La mise en oeuvre des 5S commence naturellement par une formation au poste pour expliquer ce que sont les 5S - une formation, par exemple, permettra de réaliser les 4 premiers S en situation avec les opérateurs. Mais la question du 5e S (discipline), clé du maintien des 5S dans le temps, est plus complexe. Elle repose d'abord sur la formation d'équipes stables qui ont la responsabilité d'une zone physique à tenir en condition 5S. Elle exige également des chefs d'équipe un véritable travail de management pour forger et maintenir la discipline au quotidien. Ils doivent visiter les zones régulièrement et s'assurer de la bonne compréhension des 5S et du bon niveau de discipline. Sans cet investissement du management, les progrès initiaux ont vite fait de s'estomper.

L?AVIS DES EXPERTS

« Les 5S sont essentiels pour "nettoyer la vitre" et apprendre à voir les vrais problèmes qui gênent les personnels de terrain dans la réalisation de leur mission. Mais pour tenir dans la durée, cet outil requiert une attention quotidienne du management sur le niveau de rangement, la propreté et l'organisation des postes de travail. »

LES POINTS À SURVEILLER

Le ressenti Il est essentiel que les 5S ne soient pas perçus comme une opération de plus imposée par le management (l'équivalent du "Range ta chambre !" parental). Cet outil peut être facilement perçu par les opérateurs de terrain comme une brimade, chacun considérant qu'éliminer, ranger ou nettoyer devrait être le travail d'un autre. La persévérance Le 5e S (la discipline) doit être parfaitement maîtrisé par l'encadrement. Faute d'engagement de la part du management, les opérateurs peuvent y voir le signal que leur patron ne s'intéresse pas vraiment à leur travail. Seuls, les 5S ne sont rien Pour prendre tout son sens pour les opérateurs, cet outil doit s'inscrire dans une démarche plus globale de réduction de la variabilité dans les cycles de travail et de résolution des problèmes.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0912

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2009 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Directeur du développement durable : peu d'élus

Directeur du développement durable : peu d'élus

Simple effet de mode ou véritable lame de fond, le développement durable a la cote. Mais, derrière les incantations, les postes de DDD restent rares[…]

01/06/2009 |
CAO 3D, la conception mécanique à portée de clic

CAO 3D, la conception mécanique à portée de clic

Plus d'articles